Articles définis

L'article défini (le, la, les) se rapporte généralement à une chose ou un être déterminé ou connu de la personne qui parle, ou dont on a déjà parlé. Il s'accorde en genre et en nombre avec le nom qu'il détermine :
  • masculin singulier : le
    C'est le chat de mes voisins.
  • féminin singulier : la
    Je dois aller à la banque.
  • masculin ou féminin pluriel : les
    Les feuilles sont toutes tombées.
L'article défini peut également :
  • désigner un groupe, une espèce :
    L'homme est apparu sur Terre il y a environ 200 000 ans.
    La baleine est le plus gros mammifère marin.
  • désigner un être ou une chose unique :
    As-tu déjà visité la tour Eiffel ?
    J'ai invité les Millot.
  • exprimer une généralité :
    La pluie n'est pas rare en cette saison.
    Les palmiers ne poussent pas ici.
  • avoir une valeur affective, positive ou négative :
    Le superbe abat-jour ! C'est toi qui l'as fait ?
    Tiens, voilà la Marie !

Élision et contraction

Les articles définis singuliers le et la s'élident en l' devant un mot commençant par une voyelle ou un h muet :
L'étonnant animal peut passer plusieurs semaines sans boire.
Je ne crois pas à l'histoire qu'elle m'a racontée.
L'article n'est jamais élidé devant les mots énième, oui, onze, onzième, ululer, ululement, devant les noms de voyelles ni devant les mots un et une quand ils sont des noms :
la énième répétition
le oui l'a emporté
la onzième heure
le ululement des chouettes
à la une des journaux
le a, le y, le iota
Devant les mots commençant par y, l'élision du e :
  • se fait lorsque le mot est français :
    l'ysopet, l'Yonne, une paire d'yeux
  • ne se fait pas lorsque le mot est d'origine étrangère :
    le yoga, le yogourt/yaourt, la Yougoslavie
L'élision est facultative devant les noms de consonnes commençant, à l'oral, par un son vocalique, ainsi que devant quelques mots :
le s ou l's ; le f ou l'f ; le r ou l'r ; le h ou l'h
la ouate ou l'ouate ; le ouistiti ou l'ouistiti ; la hyène ou l'hyène
L'article le se contracte lorsqu'il est précédé des prépositions à ou de et suivi d'un mot commençant par une consonne ou un h aspiré :
  • à + le → au
    J'ai parlé au concierge.
  • de + le → du
    Il faut s'attendre au retour du froid.
L'article les se contracte lorsqu'il est précédé des prépositions à ou de, quelle que soit la première lettre du mot qui le suit :
  • à + les → aux
    Il y a des fleurs aux fenêtres.
  • de+ les → des
    J'ai oublié les cartables des enfants à l'école.
Ès est la contraction de la préposition en et de l'article défini pluriel les. On ne trouve plus cette préposition que dans certaines expressions :
Elle est licenciée ès lettres.
Le ministre ne pouvait intervenir ès qualités.
Grammaire
Classes grammaticales
Accords
Orthographe
Le dessous des mots Un homme sur deux est une femme Un homme sur deux est une femme

Au-delà de la formule destinée à faire sourire, force est de constater que la moitié des hommes sont des femmes. Cet énoncé est correct grammaticalement et fait pleinement sens, ce paradoxe apparent étant rendu possible par la polysémie du mot homme, qui désigne à la fois un individu de sexe masculin et un mammifère du genre Homo, membre de l’humanité. Des bricolages de fortune ont tenté de contourner cette regrettable polysémie. Des solutions empiriques, telles que la typographie, prétendent distinguer l’homme de l’Homme (de la même manière, et pour les mêmes raisons, que l’histoire du Petit Chaperon rouge et l’Histoire et ses sources). Disons-le tout net, ça ne fonctionne pas.

Marie-Hélène Drivaud 28/05/2020