Types de noms propres

Plusieurs types de noms sont considérés comme des noms propres :
  • les prénoms, les noms de famille, les pseudonymes ou les surnoms :
    Dominique ; Monsieur Vidal ; François Marie Arouet, dit Voltaire ; Nono
  • les noms de sociétés, de marques, d'institutions…
    Le Robert ; l'Académie française ; le Conseil constitutionnel
  • les noms géographiques (toponymes) :
    l'Espagne ; Nantes ; le Nil ; l'océan Atlantique ; l'Orient ; le Kilimandjaro ; la rue Mouffetard ; la place des Victoires
  • les noms d'habitants (gentilés) :
    un Tchèque, une Tchèque ; un Breton, une Bretonne ; un Lisboète, une Lisboète
    Lorsque les noms d'habitants sont employés comme adjectifs ou lorsqu'ils désignent une langue, ce ne sont plus des noms propres. On les écrit donc avec une minuscule :
    un médecin roumain ; une crêpe bretonne ; parler portugais ; un cours de japonais
Certains noms propres sont passés dans le langage courant pour désigner des choses ou des personnes ; devenus noms communs, ils s'écrivent avec une minuscule :
Napoléon (l'empereur) → un napoléon (la monnaie)
Madeleine → une madeleine (le gâteau)
Gavroche (personnage des Misérables, de Victor Hugo) → un gavroche (gamin de Paris)
Grammaire
Classes grammaticales
Qu'est-ce qu'une classe grammaticale ?
Accords
Qu'est-ce que l'accord ?
Orthographe
Qu'est-ce que l'orthographe ?
Tréma
Cédille
Tilde
Toponymes
Top 10 des mots Top 10 des mots qui ont marqué les années 2010 Top 10 des mots qui ont marqué les années 2010

Les mots qui apparaissent ou se répandent à une période donnée sont toujours le reflet de l’esprit de cette époque et des mutations de la société. Sans surprise, ceux de la décennie qui vient de s’achever concernent avant tout les technologies numériques, mais aussi la vie quotidienne, l’économie et la politique. Voici une rétrospective des années 2010 à travers le top des néologismes qui nous ont le plus marqués.

Édouard Trouillez 11/05/2020