ablatif

 

définitions

ablatif ​​​ nom masculin

Grammaire Cas de la déclinaison latine, indiquant qu'un substantif sert de point de départ ou d'instrument à l'action.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Jamais on ne fit un tel usage de toutes les « figures de grammaires » abréviatives : anacoluthe, ellipse, ablatif absolu.Jules Lemaître (1853-1914)
Ce sont les différents cas des noms, c'est le génitif, le datif, l'accusatif, l'ablatif.Charles de Rémusat (1797-1875)
Il étudie et apprend à décliner son nom en latin jusqu'à l'ablatif.Jean Héroard (1551-1628)
Jamais on n'a fait un si prodigieux usage de toutes les « figures de grammaire » abréviatives, de l'anacoluthe, de l'ellipse et de ce qu'on appellerait, s'il s'agissait de latin, l'ablatif absolu.Jules Lemaître (1853-1914)
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ABLATIF » s. m.

Terme de Grammaire. Sixiéme cas de la declinaison du nom & du participe. On dit aussi Ablatif absolu, quand il est sans regime. On l'a nommé autrefois Ablatif égaré. Le mot d'ablatif Latin a été fait ab auferendo. Priscien l'appelle aussi Comparatif, parce qu'il ne sert pas moins à comparer qu'à ôter parmy les Latins.
Drôles d'expressions Pendre la crémaillère Pendre la crémaillère

Pendre la crémaillère : fêter son installation dans un nouveau logement.

Alain Rey 16/02/2020