Email catcher

absorbèrent

Formes

Exemples

Phrases avec le mot absorbèrent

Pourtant les économies centrales et les économies en voie d'industrialisation (à la différence des pays les moins avancés) absorbèrent ces chocs : les appareils de production devinrent moins gourmands en énergie.Multitudes, 2006, Yann Moulier Boutang (Cairn.info)
Les fleurs du tapis absorbèrent son analyse.Edmond Haraucourt (1856-1941)
La soif se fit bientôt sentir et les fellahs absorbèrent ce qui restait d'eau.George Sand (1804-1876)
Ces deux derniers objets absorbèrent la presque totalité de la somme ; quant aux catalogues, des tâtonnements, des divergences de méthode neutralisèrent la bonne volonté des conservateurs.Gabriel Richou (1852-1915)
Ils absorbèrent et adaptèrent les traits culturels et le développement qui leur manquaient.Outre - Terre, 2007, Fabienne Jagou (Cairn.info)
Les pensums, les retenues absorbèrent le temps des récréations.Théophile Gautier (1811-1872)
Ces deux mots absorbèrent la pensée du prisonnier et l'occupèrent tout entier.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Les sociétés de sécurité privée créées à l'époque absorbèrent une partie des cadres.Pouvoirs, 2005, Barbara Vernon (Cairn.info)
Ces nouvelles formations politiques absorbèrent un grand nombre de dirigeants des mouvements sociaux, affaiblissant ainsi ceux-ci faute de relève.Savoir/Agir, 2015, François Houtart (Cairn.info)
Au matin, le niveau était descendu à huit mètres, mais deux réservoirs étaient prêts qui reçurent rapidement leur provision ; ils absorbèrent trois mille mètres cubes de liquide.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
La présence de son père, les distractions de la route absorbèrent bientôt ses idées et dispersèrent ce nuage de sensibilité.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction Victorine de Chastenay (1771-1855)
Ils durèrent plusieurs jours, et nous absorbèrent tellement l'un et l'autre que nous prenions à peine le temps de dormir.George Sand (1804-1876)
Mais, dans l'emploi de son temps, la politique n'occupa plus qu'une petite place : l'art et l'étude des lettres absorbèrent presque tous ses moments.Antoine Dumesnil (1805-1891)
Les prairies absorbèrent la rosée qui les blanchissait et se firent voir si fraîches et si vertes que toute autre verdure sembla effacée.George Sand (1804-1876)
Le pilote et le mécanicien eurent leur part des provisions emportées, et qu'ils absorbèrent sans quitter de l'œil la machine et les instruments.Henry de Graffigny (1863-1934)
Un moment, ces trois hommes absorbèrent dans leur vie palpitante les attentions et les angoisses des esprits.Paul Adam (1862-1920)
Dès lors la mère ne se permit aucune distraction ; ses nouvelles occupations absorbèrent tout son temps.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Deux de ces cobbayes absorbèrent, mélangé au poison, un vomitif.Le monde juif, 1979 (Cairn.info)
Selon la coutume, les visiteurs s'enduisirent sans défiance de la pâte de bois de santal et absorbèrent la feuille de bétel qui leur était offerte en signe de bienvenue.Annales. Histoire, Sciences Sociales, 2005, Shahid Amin (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.
Top 10 des mots 10 idées écoresponsables pour donner une nouvelle vie à votre ancien Petit Robert 10 idées écoresponsables pour donner une nouvelle vie à votre ancien Petit Robert

Au mois de mai paraîtra la nouvelle édition du Petit Robert de la langue française, enrichie de nouveaux mots, de nouvelles expressions, de nouveaux...

La rédaction des Éditions Le Robert 01/04/2024
sondage de la semaine