Email catcher

accabla

Formes

Exemples

Phrases avec le mot accabla

L'apparition du phare les releva d'abord, puis les accabla.Victor Hugo (1802-1885)
La réception que nous fit le commandant français fut tout à fait différente, car il nous accabla de prévenances et d'amitiés.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Et il regagna son entresol, d'où il accabla le cocher de tous les projectiles qu'il put trouver.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Longues furent les questions dont il accabla les étudiants, et amples les explications burlesques de ceux-ci.Philippe Aubert de Gaspé (1814-1841)
Il en accabla de sa responsabilité une certaine utopie républicaine et se décida dès lors à investir intellectuellement l'idée républicaine.Cahiers Jaurès, 2001 (Cairn.info)
Là, il les accabla de nourriture, avec une prodigalité émue, ne songeant pas à l'addition, heureux de les voir manger.Émile Zola (1840-1902)
Elle accabla son mari d'un déluge de paroles affectées et de pleurs sincères.George Sand (1804-1876)
Et, heureuse d'en pouvoir parler à l'aise, satisfaisant son goût, elle accabla le jeune homme de questions : l'avait-il vu ?Émile Zola (1840-1902)
La foule battit des mains pour le vainqueur, et, de ses huées, elle accabla l'officier anglais, qu'elle poursuivit jusqu'à sa caserne.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Au jour fixé, ils vinrent, non pas tous, mais par députations de chaque couvent, se prosterner aux pieds de l'empereur, qui les accabla de reproches.Louis Constant Wairy (1778-1845)
Jeanne, à table, accabla sa mère de questions.Émile Zola (1840-1902)
Il revint à nous avec un visage enflammé, et, nous montrant ce qu'il lui plut de nommer notre larcin, il nous accabla de reproches outrageants.Abbé Prévost (1697-1763)
Il envoya à ses chefs messages sur messages, il les accabla d'offres et de tentations.Camille Jullian (1859-1933)
Le sommelier descendit, et, chemin faisant, il accabla des plus horribles malédictions un pauvre domestique son subordonné.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Peu à peu, il se montra sombre et taciturne, accabla notre société d'ennui et moi de chagrin.Honoré-Gabriel de Riqueti de Mirabeau (1749-1791)
Une prospérité inespérée, immense, accabla son intelligence, trop faible pour tant de grandeurs.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Et, perdant sa correction de surface, elle accabla d'injures l'homme qui l'avait espionnée.Jean de la Brète (1858-1945)
Une chose l'en accabla et lui donna une extrême affliction.Bussy-Rabutin (1618-1693)
Un nouveau surcroît de malheurs accabla cette ville infortunée.Charles Rollin (1661-1741)
Victor accabla de tendresse et de consolations ce digne serviteur qui ne souffrait que pour lui.François Guillaume Ducray-Duminil (1761-1819)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.