agace

 

définitions

agace ​​​ ou agasse nom féminin

vieux ou régional Pie (oiseau).
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le roi va de l'un à l'autre, il cause, il rit, il agace les dames.Émile Gaboriau (1832-1873)
Dès qu'il parle, il dit une chose déplaisante, et les jours de pluie, le seul son de sa voix m'agace les nerfs.Alfred Assollant (1827-1886)
Une simple tunique l'enveloppe chastement, et elle agace du doigt le faucon qui perche sur sa main gauche à la mode du temps.André Le Glay (1814-1894)
Je vous agace peut-être, mais un ménage comme le vôtre est une bénédiction pour une femme comme moi.Léon de Tinseau (1842-1921)
En outre, ce qui m'agace particulièrement dans toutes les tentatives de résorber le chômage, c'est l'approche trop axée sur la croissance économique.Europarl
Tout philosophe qu'on peut être, et quelque raisonnement qu'on se fasse, cette continuité d'exigences, de prétentions, d'importances, de vanités d'acteurs, vous agace à la fin jusqu'à l'impatience.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Le sifflet du chemin de fer m'agace jour et nuit ;... le télégraphe m'inquiète horriblement toutes les fois qu'il m'apporte une dépêche sous prétexte de me rassurer,... et la photographie m'enlaidit...Octave Feuillet (1821-1890)
Je le vois qui se gratte le front, je le sens qui agace le fond...Jules Vallès (1832-1885)
Cette perte du sommeil m'agace et il m'a fallu une certaine énergie pour renoncer à l'usage de ce chloral qui m'endormait, la nuit, mais m'abrutissait au réveil....Jules Claretie (1840-1913)
Le bruit des marteaux m'agace les nerfs, comme si j'étais une demoiselle ; la chaleur m'accable au moindre effort des bras.George Sand (1804-1876)
Le mâle étant étalé au repos, elle se roule devant lui, l'agace, cependant qu'il grogne.Remy de Gourmont (1858-1915)
Ce qui m'agace le plus, c'est le ton débonnaire et placide sur lequel elle me récite des aphorismes qui m'exaspèrent.Victor Cherbuliez (1829-1899)
Alors, mère, vous ne m'en voulez pas de trop de ma balourdise, puisque le mot gaffe vous agace ?Roger Dombre (1859-1914)
Là-dessus elle agace cette cousine, elle joue avec ses cheveux, elle l'appelle de tous ses noms de femme.Hippolyte Taine (1828-1893)
Signalement : une grande bouche assez bien meublée, sur les lèvres de laquelle alternait le rire qui agace, avec la parole dogmatique dont on est surpris.Robert de Montesquiou (1855-1921)
Cependant, si ces mesures d'inspection sont bel et bien nécessaires, celles-ci ne soient pas être exagérément bureaucratiques, car c'est là un problème qui agace les agriculteurs au plus haut point.Europarl
Quant à ses cousines, elle se moque d'elles avec un petit air candide et ingénu qui agace mes pauvres fillettes.Roger Dombre (1859-1914)
Écoute parler un jeune homme que je viens de rencontrer, et que j'agace en vain.George Sand (1804-1876)
Coquette de naissance, elle m'agace et me force d'oublier tout pour ne m'occuper que d'elle.George Sand (1804-1876)
Il se dresse, le col tendu, pareil à un jars blanc qu'on agace, les poings fermés au bord du lit.Jules Renard (1864-1910)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « AGACE » subst. fem.

Espece de pie qui a les plumes plus noires que les autres, qu'en Latin on appelle pica glandularia. Ce mot vient de l'Italien ragazza, qui signifie garrula.
Podcasts Parler comme jamais, épisode 3 : les liaisons Parler comme jamais, épisode 3 : les liaisons

Un épisode consacré aux liaisons avec pour invitée Céline Dugua, maîtresse de conférences en sciences du langage au Laboratoire Ligérien de Linguistique de l’Université d’Orléans.

03/01/2021