aggravant

 

définitions

aggravant ​​​ , aggravante ​​​ adjectif

Qui rend plus grave. Circonstance aggravante (opposé à atténuant).
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Nous reconnaissons également que ce règlement ne s'attaque pas à tous les problèmes d'un secteur qui a, ces dernières années, été considéré comme un facteur aggravant de la crise.Europarl
Mais la crise persistant et s'aggravant, les doutes s'élevèrent, les mécontentements se multiplièrent et s'enhardirent.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Sous le régime turc, le désordre, avec ses cruelles souffrances et ses indicibles misères, allait s'aggravant.Émile de Laveleye (1822-1892)
L'histoire nous permet d'affirmer en toute certitude que la politique de haine engendre toujours la haine, aggravant fatalement la situation générale, ou même entraînant une ruine définitive.Élisée Reclus (1830-1905)
À défaut de procéder de cette manière, nous gaspillerons du temps au lieu d'en gagner et le problème ira en s'aggravant.Europarl
Ils souhaitaient même l'aggravation de ces difficultés, avec l'espoir qu'en s'aggravant, elles empêcheraient le gouvernement royal de contrarier les plans impériaux.Ernest Daudet (1837-1921)
Dès qu'ils eurent pris contact les uns avec les autres, ce fut une cause de divisions qui allèrent en s'aggravant de plus en plus.Ernest Daudet (1837-1921)
Malheureusement, la situation générale va en s'aggravant, comme nous pouvons le lire actuellement dans la presse.Europarl
La course au profit à tout prix pour les patrons du transport entraîne une surexploitation de la main d'œuvre aggravant considérablement le facteur risque de ce mode.Europarl
La situation littéraire alla s'aggravant d'année en année ; la rose fut décidément rayée du vocabulaire littéraire.Jean-Jacques Grandville (1803-1847)
C'est ainsi que, par un désastreux concours, tous les partis actuels tendent, en divers sens, à éterniser, en l'aggravant sans cesse, la douloureuse situation sociale des peuples les plus civilisés.Auguste Comte (1798-1857)
Dans le cas contraire, nous continuerons de disposer d'une politique de pêche encore moins commune, creusant ainsi les inégalités et aggravant encore les conditions catastrophiques de ce secteur.Europarl
En outre, aujourd'hui, les événements du 11 septembre ont des répercussions, ralentissant le développement économique mondial et aggravant ainsi la situation déjà grave de ces peuples.Europarl
Cela signifie que des moteurs plus lourds, consommant davantage de carburant et aggravant le changement climatique, seront relativement plus lourdement taxés.Europarl
Ce sont évidemment les citadins qui souffrent le plus, le problème de la pollution due au trafic automobile s'aggravant d'année en année.Europarl
Elle souffrait depuis longtemps d'accès de goutte et de rhumatismes, que ramenait périodiquement son formidable appétit, et d'une toux catarrheuse, qui avec l'âge allait s'aggravant.Jean Hippolyte Mariéjol (1855-1934)
Les témérités d'une autre politique, d'un autre système, sont au contraire stériles et vont s'aggravant tous les jours.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
On ne réglera pas le problème du chômage en aggravant les déficits et l'expérience passée nous a montré que c'était le contraire.Europarl
De façon incroyable, quelques mois après le terrible tremblement de terre, l'arrivée d'un ouragan a apporté une épidémie de choléra, aggravant encore une situation politique déjà compliquée.Europarl
Alors, pendant la dernière demi-heure, ce fut la débâcle, la déroute s'aggravant et emportant la foule en un galop désordonné.Émile Zola (1840-1902)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « AGGRAVANT, ANTE » adj.

Qui aggrave, qui rend plus odieux, plus coupable. Les crimes sont plus ou moins grands, selon qu'il y a plus ou moins de circonstances aggravantes.
Le français des régions Boujou Boujou

Boujou, mon bijou ! Dans les parlers normands, on trouve le mot boujou, forme dialectale équivalente au français commun « bonjour », qui s’emploie pour saluer quelqu’un que l’on rencontre ou dont on prend congé : « Boujou de Normandie ! »

27/10/2020