aiguillée

définitions

aiguillée ​​​ nom féminin

Longueur de fil nécessaire pour coudre, enfilée sur une aiguille.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Surveille bien la mise en scène du chariot, la tenue et l'aiguillée du boiron, que ça soit naïf et ne fasse pas rire.George Sand (1804-1876)
Et, pinçant ses lèvres, elle tira lentement une longue aiguillée de fil gris.Gustave Flaubert (1821-1880)
Elle quitta son ouvrage et me regarda fixement, tout en tirant son aiguillée de fil dans toute sa longueur.Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
La sœur avait griffonné des chiffres sur un morceau de peau, que l'autre attachait, sur le paquet, avec une aiguillée de fil.Edmond de Goncourt (1822-1896)
Forgée au cours d'un long processus historique, elle abhorre les interventions brutales et déteste être aiguillée dans une direction spécifique.Europarl

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « AIGUILLÉE » s. f.

Certaine quantité de fil, de soye, de laine, qu'on passe dans une aiguille, proportionnée à l'étenduë du bras qui la tire.
Le dessous des mots Les surnoms donnés aux villes Les surnoms donnés aux villes

« Monaco-PSG : Paris s’impose rarement sur le Rocher » (Le Parisien, 15 janvier 2020).

La périphrase, figure de style qui remplace un mot précis par une expression, permet d’éviter les répétitions, souci stylistique bien français. Les grandes villes du monde, les pays possèdent des surnoms conventionnels. Ces formules figées, fréquemment employées par les journalistes pour désigner les lieux, restent parfois obscures quant à leur motivation.

Marie-Hélène Drivaud 10/06/2020