alexandrin

définitions

alexandrin ​​​ , alexandrine ​​​ adjectif

D'Alexandrie et de la civilisation hellénistique dont cette ville fut le centre.

alexandrin ​​​ nom masculin

Vers français de douze syllabes.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ils arrivent dans la grand'rue, richement parée, encourtinée de draps magnifiques, où l'on vendait les épices : poivre, cumin, cannelle, encens alexandrin, anis, grenades, figues, dattes, etc.Charles-Victor Langlois (1863-1929)
L'alexandrin seul reste encore comme marque traditionnelle d'une vieille maison.Émile Faguet (1847-1916)
Boiteux, ils plaisent justement parce qu'on les sent boiteux et parce qu'ils rappellent, en la rompant, la cadence égale de l'alexandrin.Jules Lemaître (1853-1914)
Mais je crois avoir déjà lu cette fin d'alexandrin quelque part.Georges Darien (1862-1921)
En même temps il accorde droit de cité à une nouvelle espèce d'alexandrin, celui qui se partage, non plus en deux, mais en trois groupes égaux ou équivalents de syllabes.Jules Lemaître (1853-1914)
Ils se disent indispensables à la vie nationale, continuant le cours régulier de leurs travaux et lançant des poèmes où l'héroïsme de la troupe est chanté sur le mode alexandrin.Gabriel-Tristan Franconi (1887-1918)
C***, a vu enfin le ciel bénir son mariage ; – elle est près de mettre au monde autre chose qu'un alexandrin.Alphonse Karr (1808-1890)
L'école romantique, qui a tout osé, n'a pas cependant augmenté ni diminué le nombre des syllabes d'un alexandrin.Émile Zola (1840-1902)
Un bon goût pointilleux s'offenserait de cet alexandrin ; et, en effet, ce n'est que l'esprit qui parvient à en sauver la bizarrerie.Émile Zola (1840-1902)
Asculum, en effet, ne peut entrer dans un vers alexandrin.Victor Hugo (1802-1885)
Pourriez-vous croire qu'en imprimant ce poème, on m'a fait manquer à la mesure d'un vers alexandrin ?François-René de Chateaubriand (1768-1848)
En les imprimant, on fit manquer l'auteur aux lois de la prosodie, à la mesure d'un vers alexandrin.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Or, qu'est-ce qu'un vers alexandrin coupé en deux par l'hémistiche, sinon deux vers de six pieds qui ne riment pas ?Hector Berlioz (1803-1869)
L'animal et la plante, poème prodigieux dont un vague écho s'éveillait en ma jeune cervelle, faisaient très heureuse diversion à l'alexandrin sans chaleur.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Ajoutons, pour la défense de cet alexandrin pitoyable, qu'il n'y a plus d'hommes absurdes aujourd'hui.Armand Silvestre (1837-1901)
Je commençais donc à écrire, et mon premier essai, comme celui de tous les jeunes cerveaux, prit la forme de l'alexandrin.George Sand (1804-1876)
Cet alexandrin, terminant un sonnet adressé à une femme dont les dents étaient fort blanches, on pouvait supposer que l'auteur avait entendu les comparer à des brebis.Robert de Montesquiou (1855-1921)
On y descendait par une porte basse et par un escalier aussi roide qu'un alexandrin classique.Victor Hugo (1802-1885)
Lui, si laborieux pourtant et qui retournait une phrase autant de fois qu'un versificateur peut remettre un alexandrin sur l'enclume, il trouvait le travail métrique puéril, fastidieux et sans utilité.Théophile Gautier (1811-1872)
Le laurier alexandrin, dont je vous ai parlé, et qui partageait avec le laurier-sauce la gloire de couronner les triomphateurs, est une espèce de fragon.Alphonse Karr (1808-1890)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ALEXANDRIN » subst. masc.

Vers de douze à treize syllabes, qui a esté mis en vogue en ces derniers temps dans la Poësie Epique & Dramatique. Fauchet & Pasquier disent que ce nom est venu d'un Alexandre Paris, vieux Poëte François qui s'est servi de ce genre de vers en un Poëme ou Roman qui contenoit la vie d'Alexandre le Grand, auquel avoit aussi travaillé Lambert Li Cors, c'est à dire, Le Court, Poëte du même temps, parce que les vers estoient faits de cette mesure. Les vers de dix à onze syllabes se sont appellés pendant le dernier siecle vers communs, parce que tous les vieux Poëtes s'en sont servis, comme Hugues Satel, Melin de St. Gelais, Marot, Baif, & Ronsard même, qui les a tantost approuvés, & tantost desapprouvés.
Vidéos Quand un humoriste promeut la langue française... Quand un humoriste promeut la langue française...

L’humoriste Karim Duval s’est prêté au jeu du dico : découvrez ses définitions hautes en couleur dans une mini-série réalisée à l’occasion de la sortie du site Dico en ligne Le Robert.

25/05/2020