Email catcher

aliénant

définitions

aliénant ​​​ , aliénante ​​​ adjectif

Qui aliène, retire à l'individu la libre disposition de lui-même.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il constitue aussi un élément aliénant, une pierre d'achoppement pour d'autres projets européens risqués.Europarl
Florine lui conseilla d'emprunter sur des pièces de théâtre à faire, en les vendant en bloc et aliénant les revenus de son répertoire.Honoré de Balzac (1799-1850)
Voir des centaines de milliers de jeunes de moins de 13 ans, effectuant des tâches aliénantes sans aucune protection sociale, nous ramène un siècle en arrière.Europarl
La famille, c'est à la fois le plus important et le plus aliénant : on aimerait en sortir mais on ne peut pas faire sans.Ouest-France, 01/10/2016
Je dois dire que la discussion à ce sujet était parfois quelque peu aliénante.Europarl
Cette ambiance fusionnelle a des revers mesquins et même aliénants.Ouest-France, Jean TOUZOT, 14/08/2021
Non, puisque je n'ai pas fait comme la plupart de mes confrères en aliénant ma propriété, pour le plaisir de manger une centaine de mille francs par an.George Sand (1804-1876)
Nous allons transférer aux machines ce qu'il y a de plus aliénant.Ouest-France, 24/03/2017
Un carcan aliénant mais qui n'a pas vocation à rester un horizon définitif.Ouest-France, 05/02/2019
Drôles d'expressions Mettre du baume au coeur Mettre du baume au coeur

Dans l’ancienne médecine, le baume était un calmant.

21/12/2021