s'amouracher

définitions

s'amouracher ​​​ verbe pronominal

péjoratif S'amouracher de qqn, en tomber amoureux. ➙ s'enticher, se toquer.

conjugaison

pronominal

indicatif

présent

je m'amourache

tu t'amouraches

il s'amourache / elle s'amourache

nous nous amourachons

vous vous amourachez

ils s'amourachent / elles s'amourachent

imparfait

je m'amourachais

tu t'amourachais

il s'amourachait / elle s'amourachait

nous nous amourachions

vous vous amourachiez

ils s'amourachaient / elles s'amourachaient

passé simple

je m'amourachai

tu t'amourachas

il s'amouracha / elle s'amouracha

nous nous amourachâmes

vous vous amourachâtes

ils s'amourachèrent / elles s'amourachèrent

futur simple

je m'amouracherai

tu t'amouracheras

il s'amourachera / elle s'amourachera

nous nous amouracherons

vous vous amouracherez

ils s'amouracheront / elles s'amouracheront

synonymes

amouracher de s' verbe pronominal

s'éprendre de, s'enticher de (familier), se toquer de (familier)

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « AMOURACHER » v. n.

qui ne se dit qu'avec le pronom personnel & en mauvaise part de ceux qui sont amoureux d'une personne de vile ou d'inégale condition. Cette femme s'est amourachée de son valet.
Le dessous des mots Évasion textile Évasion textile

L'Orient évoque des visions lointaines et mystérieuses, des fastes somptueux et colorés. Pendant des siècles, il a été pour l'Occident la source de connaissances savantes fondamentales en matière d'astronomie, de mathématiques et de médecine, ainsi que de produits précieux tels que les épices, l’encens et les riches étoffes. Les draps d’or, de soie, les velours d’Orient, pourpre, soie, brocart, par leur caractère luxueux et leur prix élevé, participaient au prestige de leurs riches et puissants possesseurs, souverains et ecclésiastiques. Les étoffes byzantines ont survécu dans les trésors des églises d’Occident, pour protéger les reliques des saints ou confectionner les habits sacerdotaux d’apparat. 

Marie-Hélène Drivaud 17/07/2020