amure

 

définitions

amure ​​​ nom féminin

Marine Point d'amure : fixation inférieure de la voile, du côté du vent.
Côté d'un bateau qui reçoit le vent. (au pluriel) Bâbord, tribord amures.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Cependant ce fut assez pour coucher le navire sur le flanc avant qu'on eût pu larguer la grande amure, qui fut coupée.Jules Verne (1828-1905)
Page 33 : « ont » remplacé par « on » (avant qu'on eût pu larguer la grande amure).Jules Verne (1828-1905)
L'amarre de l'embarcation fut larguée, et le canot, tribord amure, ayant quitté le petit port, fila rapidement sur les fraîches eaux du lac.Jules Verne (1828-1905)
Je me trouvais alors sur le pont, près de l'amure de la grande voile, et j'avais devant les yeux soixante-trois hommes qui puisaient de l'eau.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Il était au vent de l'îlot, et, tribord amure, sous ses basses voiles, ses huniers et ses perroquets, il s'élevait vers le nord.Jules Verne (1828-1905)
Des vieilles barbes parlent un langage semé de mots inconnus : tribord amure, flèche bômé, lof pour lof...Marc Elder (1884-1933)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « AMURRES » s. f.

Terme de Marine. Ce sont des trous pratiqués dans le platbord d'un vaisseau, & dans la gorgere de l'esperon, pour y arrester les cordages qui servent à bander les voiles. Les amurres de la grande voile s'appellent dogues d'amurres. L'amurre d'une voile est son escoit, ou la manoeuvre qui sert à l'amurer. L'amurre d'artimon, est un palanquin, ou quelquefois une corde simple.
Le français des régions Boujou Boujou

Boujou, mon bijou ! Dans les parlers normands, on trouve le mot boujou, forme dialectale équivalente au français commun « bonjour », qui s’emploie pour saluer quelqu’un que l’on rencontre ou dont on prend congé : « Boujou de Normandie ! »

27/10/2020