amusé

 

définitions

amusé ​​​ , amusée ​​​ adjectif

Qui exprime l'amusement ; empreint d'amusement. Un sourire amusé.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le monde avait glissé devant ses yeux, et l'avait infiniment amusé ; mais il ne le connaissait point.Émile Faguet (1847-1916)
Je me suis toujours singulièrement amusé de ces « sauve qui peut » amenés par un subit orage.Émile Souvestre (1806-1854)
Je demanderais sûrement beaucoup plus si j'avais l'honneur de soigner ces riches personnages, dit le docteur, amusé de l'effroi peint sur les traits de son interlocuteur.Lucie Des Ages (1845-1914)
Il était très lié avec le feu roi, c'est-à-dire avec le roi qui réside en face, et qui lui faisait donner de bonnes gratifications quand il l'avait amusé.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Car il faut vous avouer que, pour passer le temps, je me suis amusé à feindre la plus complète ignorance des us, coutumes et locutions de l'atelier.George Sand (1804-1876)
Prévenu de son intention, j'y allai, moi, pour m'amuser aux siens, et jamais je ne m'y suis tant amusé.Antoine-Vincent Arnault (1766-1834)
Je vous plains d'avoir été dupe des serments d'un jeune lord qui s'est amusé, comme tant d'autres, avant de se marier.Sophie Gay (1776-1852)
Moi, je n'ai pu fermer l'œil, tellement j'étais encore enthousiasmé de la musique, c'était une charmante soirée ; aussi tout le monde s'y est-il parfaitement amusé.Nicolaas Beets (1814-1903), traduction Léon Wocquier (1821-1864)
Il ne s'était point trouvé heureux loin d'eux, mais il s'était distrait et amusé, en dépit des contrariétés et des mécomptes que l'on trouve dans la vie de plaisir.George Sand (1804-1876)
Par hasard, il s'est trouvé que cette étude-là m'a follement amusé ; et, par exception aussi, j'ai toujours travaillé, même avec passion.Henri Ardel (1863-1938)
Bedout luy demanda où il s'estoit amusé si long-temps, et le cria fort de ce qu'il avoit tant tardé à revenir.Antoine Furetière (1619-1688)
On souriait, on chuchotait, l'air amusé, sans colère, au milieu de l'odeur grisante des corsages, dans le bercement lointain de l'orchestre.Émile Zola (1840-1902)
On suit les méandres des longues périodes où l'on est amusé par chaque mot et bercé par la phrase entière.Jules Lemaître (1853-1914)
Je ne t'ai jamais aimée moi-même ; je t'ai prise comme un jouet acheté à beaux deniers comptants, et je m'en suis amusé.Jules Lermina (1839-1915)
Il s'est même amusé, une année, à faire, tous les cinq ou six jours, une esquisse de son petit garçon, et à le mouler.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Les débris de mon pain à thé avaient bien un peu amusé ma fringale, mais pour un instant seulement, et mon estomac recommençait à crier détresse.Paul Féval (1816-1887)
Distraction bien innocente, dans tous les cas, et qui n'eût guère amusé toutes ces belles dames qui n'avaient aucun goût pour les plaisirs innocents.Émile Gaboriau (1832-1873)
Le lecteur amusé qui court est tenté de n'en pas saisir toute la réflexion, tant cela est dit aisément.Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
Ça m'a amusé ou plutôt ça m'a commandé, car c'est en vain que je lutterais contre ces caprices ; ils m'interrompent et m'obligent...George Sand (1804-1876)
Mais vous avez su donner à votre parole un sérieux que la sienne n'eut jamais : il m'a amusé et vous m'avez instruit.Anatole France (1844-1924)
Afficher toutRéduire
Le mot du jour Sauvageon, ensauvager, ensauvagement… Les mots d’une société inquiète Sauvageon, ensauvager, ensauvagement… Les mots d’une société inquiète

L’emploi des mots de la famille de sauvage pour décrire des problèmes de sécurité fait aujourd’hui polémique. Si le rôle des linguistes et des lexicographes n’est pas de se prononcer ni de porter un jugement, l’analyse des choix lexicaux des personnalités publiques peut être révélatrice des préoccupations de notre époque.

Édouard Trouillez 17/09/2020