amusé

définitions

amusé ​​​ , amusée ​​​ adjectif

Qui exprime l'amusement ; empreint d'amusement. Un sourire amusé.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le monde avait glissé devant ses yeux, et l'avait infiniment amusé ; mais il ne le connaissait point.Émile Faguet (1847-1916)
Je me suis toujours singulièrement amusé de ces « sauve qui peut » amenés par un subit orage.Émile Souvestre (1806-1854)
Je demanderais sûrement beaucoup plus si j'avais l'honneur de soigner ces riches personnages, dit le docteur, amusé de l'effroi peint sur les traits de son interlocuteur.Lucie Des Ages (1845-1914)
Il était très lié avec le feu roi, c'est-à-dire avec le roi qui réside en face, et qui lui faisait donner de bonnes gratifications quand il l'avait amusé.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Car il faut vous avouer que, pour passer le temps, je me suis amusé à feindre la plus complète ignorance des us, coutumes et locutions de l'atelier.George Sand (1804-1876)
Prévenu de son intention, j'y allai, moi, pour m'amuser aux siens, et jamais je ne m'y suis tant amusé.Antoine-Vincent Arnault (1766-1834)
Je vous plains d'avoir été dupe des serments d'un jeune lord qui s'est amusé, comme tant d'autres, avant de se marier.Sophie Gay (1776-1852)
Moi, je n'ai pu fermer l'œil, tellement j'étais encore enthousiasmé de la musique, c'était une charmante soirée ; aussi tout le monde s'y est-il parfaitement amusé.Nicolaas Beets (1814-1903), traduction Léon Wocquier (1821-1864)
Il ne s'était point trouvé heureux loin d'eux, mais il s'était distrait et amusé, en dépit des contrariétés et des mécomptes que l'on trouve dans la vie de plaisir.George Sand (1804-1876)
Par hasard, il s'est trouvé que cette étude-là m'a follement amusé ; et, par exception aussi, j'ai toujours travaillé, même avec passion.Henri Ardel (1863-1938)
Bedout luy demanda où il s'estoit amusé si long-temps, et le cria fort de ce qu'il avoit tant tardé à revenir.Antoine Furetière (1619-1688)
On souriait, on chuchotait, l'air amusé, sans colère, au milieu de l'odeur grisante des corsages, dans le bercement lointain de l'orchestre.Émile Zola (1840-1902)
On suit les méandres des longues périodes où l'on est amusé par chaque mot et bercé par la phrase entière.Jules Lemaître (1853-1914)
Je ne t'ai jamais aimée moi-même ; je t'ai prise comme un jouet acheté à beaux deniers comptants, et je m'en suis amusé.Jules Lermina (1839-1915)
Il s'est même amusé, une année, à faire, tous les cinq ou six jours, une esquisse de son petit garçon, et à le mouler.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Les débris de mon pain à thé avaient bien un peu amusé ma fringale, mais pour un instant seulement, et mon estomac recommençait à crier détresse.Paul Féval (1816-1887)
Distraction bien innocente, dans tous les cas, et qui n'eût guère amusé toutes ces belles dames qui n'avaient aucun goût pour les plaisirs innocents.Émile Gaboriau (1832-1873)
Le lecteur amusé qui court est tenté de n'en pas saisir toute la réflexion, tant cela est dit aisément.Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
Ça m'a amusé ou plutôt ça m'a commandé, car c'est en vain que je lutterais contre ces caprices ; ils m'interrompent et m'obligent...George Sand (1804-1876)
Mais vous avez su donner à votre parole un sérieux que la sienne n'eut jamais : il m'a amusé et vous m'avez instruit.Anatole France (1844-1924)
Afficher toutRéduire
Le mot du jour Ce qu’autorise le couvrefeu Ce qu’autorise le couvrefeu

On peut écrire plusieurs types de billets sur la langue. Il y a d’abord ceux des passionnés, des exégètes, qui vous font goûter avec une verve jubilatoire les mille et une richesses truculentes de l’histoire d’un mot.

Arnaud Hoedt et Jérôme Piron 03/11/2020