Email catcher

antiphonaire

définitions

antiphonaire ​​​ nom masculin

Recueil de chants liturgiques.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Les fonts baptismaux, le damas cramoisi, et l'antiphonaire ont donné de l'orthographe à retordre aux candidats.Ouest-France, 30/10/2012
Ce recueil, qui contenait tous les chants des offices, prit le nom d'antiphonaire.Henri Lavoix (1846-1897)
Le négoce avait envahi les cloîtres où, en guise d'antiphonaires, les grands livres de commerce posaient sur des lutrins.Joris-Karl Huysmans (1848-1907)
Les uns sont des clercs et leur vie, réglée comme la page d'un antiphonaire, s'exhale avec l'harmonieuse monotonie du plainchant.Anatole France (1844-1924)
Ils ornent de miniatures très-fines, enchâssées dans l'or et l'azur, les missels et les antiphonaires de l'abbaye.Émile Gebhart (1839-1908)

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ANTIPHONIER » s. m.

ou Antiphonaire. Livre où sont contenuës les Antiennes de l'année. C'est un livre qu'on met sur le grand pulpitre ou lutrin, escrit en gros caracteres avec les notes du plein chant. Gregoire le Grand fut l'auteur de ce livre, comme dit Jean Diacre en sa vie. Ce mot vient d'antiphona, Antienne.
Drôles d'expressions Faire un tabac Faire un tabac

« C’est une folie comme du tabac ; quand on y est accoutumée, on ne peut plus s’en passer », plaisante Madame de Sévigné à propos d’un parfum (1675).

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 21/12/2021