antiquaire

 

définitions

antiquaire ​​​ nom

Marchand d'objets d'art, d'ameublement et de décoration anciens.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
La voix calme et mesurée de l'antiquaire avait fait place à un accent rauque, brutal, presque sinistre.Jules Lermina (1839-1915)
La figurine était déposée chez un antiquaire ; j'y fus, car le studio de mes ex-élèves ne m'est pas ouvert.Jacques-Émile Blanche (1861-1942)
De-là vint dans ces ordres, le titre d'antiquaire ou de copiste, mots synonimes, que l'on trouve souvent employés l'un pour l'autre dans l'histoire monastique du moyen âge.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
Car enfin – et j'en avais la preuve devant moi – un antiquaire ne vous commande pas un tableau faux pour le garder dans sa boutique.Paul Bourget (1852-1935)
La draperie est traitée de la même manière, et il y a aussi une parfaite parenté spirituelle, qui, pour tout véritable antiquaire, est une preuve de la plus grande évidence.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Vous cherchez à comprendre ces révélations incomplètes, comme l'antiquaire s'efforce de déchiffrer l'inscription mutilée de quelque vieux monument, vous bâtissez une histoire sur un geste, sur une parole !...Émile Souvestre (1806-1854)
Vous ne me direz plus maintenant que je ne suis pas un zélé et profond antiquaire.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Félix Rabbe (1834-1900)
Ce castel, fort bien conservé, est un joli monument du moyen âge, et renferme des tapisseries qui mériteraient l'attention et les recherches d'un antiquaire.George Sand (1804-1876)
La nature l'avait créé conteur : de très bonne heure son goût et les circonstances le firent antiquaire.Louis Maigron (1866-1954)
Si nous pleurons, il y aura explosion ; mais je ramasserai les débris avec un soin d'antiquaire.Honoré de Balzac (1799-1850)
Mon antiquaire entre en pourparlers avec lui, afin de lui vendre un tableau faux, que je savais tel.Paul Bourget (1852-1935)
Je me souviens d'un antiquaire qui vint ici l'an passé : il voulait trouver des pierres druidiques, et il en voyait partout.George Sand (1804-1876)
Vous vous moquerez peut-être de mon interprétation... car j'ai fait un mémoire... moi qui vous parle... vieil antiquaire de province, je me suis lancé...Prosper Mérimée (1803-1870)
Nous le répétons, ces constructions hybrides ne sont pas les moins intéressantes pour l'artiste, pour l'antiquaire, pour l'historien.Victor Hugo (1802-1885)
Ma longue absence m'a empêché de vous satisfaire, mais pour vous éclaircir un peu les choses, ainsi qu'à ce docte antiquaire, permettez-moi de vous présenter quelques détails à ce sujet.François-Maximilien Bibaud (1823-1887)
Comme il est fâcheux que le style de cet excellent antiquaire ne soit pas à la hauteur de sa conception !Marcel Schwob (1867-1905)
Pour moi, qui ne suis ni un antiquaire, ni un érudit, cette feuille de parchemin rongée de mites devrait-elle avoir tant de prix ?Émile Souvestre (1806-1854)
Entre tous les travaux du corps, écrivait-il, c'est celui d'antiquaire, c'est-à-dire de copiste, qui me plaît le plus.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
Ce n'est pas en artiste ou en dilettante qu'il a lu ou voyagé, c'est, avant tout en antiquaire.Louis Maigron (1866-1954)
C'est bien aussi ce que je disais, mon antiquaire ; mais si l'on fait ce qu'on peut, on ne fait pas toujours ce qu'on doit.Laure Junot d'Abrantès (1784-1838)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ANTIQUAIRE » subst. masc.

Homme qui a recherché & bien étudié les monuments qui nous restent de l'antiquité, ou qui en a écrit. Monsr. Peyresc Provençal a été un des plus sçavants Antiquaires de son temps.
Vidéos Hashtag, par Alain Rey Hashtag, par Alain Rey

Saviez-vous que l'anglicisme hashtag est fondé sur le mot français « hacher », lui-même d'origine germanique ? Écoutez Alain Rey nous raconter l'histoire de ce mot. 

Alain Rey 15/09/2020