apologétique

 

définitions

apologétique ​​​ adjectif et nom féminin

adjectif Qui a un caractère d'apologie.
Qui fait l'apologie de la religion.
nom féminin didactique Partie de la théologie ayant pour objet d'établir, par des arguments historiques et rationnels, le fait de la révélation chrétienne.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
La nouvelle école s'y complaît et semble à plaisir rétrécir le champ de défense de l'apologétique.Ernest Renan (1823-1892)
Mes adversaires, pour me refuser d'autres qualités qui contrarient leur apologétique, m'accordent si libéralement du talent, que je puis bien accepter un éloge qui dans leur bouche est une critique.Ernest Renan (1823-1892)
Remarquons seulement ceci : chaque fois qu'il est libre, il se déleste de toute cette érudition apologétique et réduit son œuvre au motif purement humain et pittoresque.Robert de la Sizeranne (1866-1932)
Fournier répondit par un factum apologétique où il y a des renseignements sur sa situation de fortune.Claude Fournier (1745-1825)
Quelques jours après nouvelle protestation, mais plus forte encore, moins apologétique que menaçante et accusatrice.Jules Michelet (1798-1874)
Il n'en est aucune où l'on n'ait pu trouver de bonnes raisons pour se réduire, en fait d'apologétique, à un taux inférieur, et en conséquence pour commencer par les accessoires.Alexandre Vinet (1797-1847)
Quelques jours après, nouvelle protestation, mais plus forte encore, moins apologétique que menaçante et accusatrice.Jules Michelet (1798-1874)
Ce point de vue a peu occupé l'apologétique : il le méritait pourtant, et il est grand temps qu'il l'obtienne.Alexandre Vinet (1797-1847)
Ceux qui ne croient que par le cœur, comme des enfants, sans entrer dans tout cet attirail apologétique.Ernest Renan (1823-1892)
Je pense qu'on ne peut pas plus le dire de cette époque que de toute autre où le besoin d'une apologétique a pu se faire sentir.Alexandre Vinet (1797-1847)
L'apologétique ne saurait plus être ce qu'elle était autrefois, parce que les adversaires du christianisme ne sont plus les mêmes.Jules Lemaître (1853-1914)
Il serait ridicule de prétendre qu'un ouvrage tout apologétique n'eût pas pour sujet principal l'homme qui l'a écrit pour sa propre défense.Alexandre Vinet (1797-1847)
Le fait est qu'elle n'avait pas encore obtenu d'un écrivain, un peu digne de ce nom, l'article apologétique.Robert de Montesquiou (1855-1921)
Que font, dans un livre d'apologétique, les amours, très peu romanesques d'ailleurs, de deux sauvages dans le désert ?Alexandre Vinet (1797-1847)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « APOLOGETIQUE » adj. masc. & fem.

Discours qui contient une deffense, une apologie. L'Apologetique de Tertullien.
Drôles d'expressions Faire l'école buissonnière Faire l'école buissonnière

Faire l'école buissonnière : jouer, se promener au lieu d’aller en classe.

Alain Rey 18/02/2020