arquebuse

définitions

arquebuse ​​​ nom féminin

anciennement Arme à feu qu'on épaulait ou posait sur une fourche et qu'on faisait partir au moyen d'une mèche ou d'une pierre à fusil.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Chacun courut dans sa boutique, pour y chercher son arquebuse, son couperet, ou son maillet.Romain Rolland (1866-1944)
Au-deçà est un grand manége, et à costé sont les jeux de l'arquebuse et de l'arbalestre, avec de grands portiques d'architecture.Léon Gozlan (1803-1866)
Les habitants stupéfaits sortirent de leurs maisons ; mais ils furent repoussés à coups de pique et d'arquebuse.Théophile Lavallée (1804-1867)
Le coup partit, et m'éveilla : mais l'arquebuse ayant crevé par trois endroits, le malheureux prince fut blessé de deux éclats de fer, dont l'un lui emporta une partie du pouce.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
D'un autre côté, il nous montrait des marques de blessures auxquelles personne ne voyait rien, mais qu'il disait être des coups d'arquebuse reçus en diverses rencontres.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Trois jours durant, derrière un treillis de fenêtre masqué de vieux drapeaux, se tint patiemment l'assassin, l'arquebuse chargée de balles de cuivre, appuyée et couchant en joue.Jules Michelet (1798-1874)
A sa portée était une de ces javelines-bombes, de fabrication californienne, qui se lancent avec une arquebuse.Jules Verne (1828-1905)
De-ci, dé-là, éclataient encore des coups d'arquebuse ; de loin en loin, des groupes de gardes passaient, affolés, tirant les uns sur les autres.Michel Zévaco (1860-1918)
Il a entendu craquer le ressort d'une arquebuse... il s'est sauvé, mais pas assez vite pour ne pas entendre une balle siffler à deux doigts de sa tête.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Une fois, il distingua une arquebuse sur l'épaule d'un homme qui sortait d'une maison et s'esquivait sans tourner la tête à son appel.Paul Lacroix (1806-1884)
Les trois barques s'approchèrent à la portée de l'arquebuse, et s'étant séparées pour nous environner, deux s'attachèrent à notre poupe, et l'autre à la proue.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Le chanoine, d'un bond, fut près de lui, une deuxième arquebuse à la main, toute chargée.Michel Zévaco (1860-1918)
La seule précaution qu'il eût prise pour venir à l'archevêché avait été de déposer son arquebuse chez un ami.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
En jurant publiquement, en pleine rue, de venger un malheureux coup d'arquebuse qui a effleuré le cher amiral, vous avez soulevé le peuple entier.Michel Zévaco (1860-1918)
Rompu à tous les exercices vigoureux, il passait pour très dangereux l'épée à la main et, en outre, avait une réputation établie de tireur infaillible à l'arquebuse et au pistolet.Michel Zévaco (1860-1918)
Le roi n'hésita pas une minute, il se jeta bravement à l'eau, et comme la nuit était obscure, il atteignit l'autre rive sans qu'un coup d'arquebuse fût tiré sur lui.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Il y aura grandes journées de danse et de comédie, tir à l'arquebuse, feux d'artifice et mille autres choses divertissantes.George Sand (1804-1876)
Au même instant, un coup d'arquebuse se fit entendre, renversant un huguenot qui passait sur la berge.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Voyant sa résolution, je me mis un peu à l'écart, en lui montrant le bout de mon arquebuse, pour le tenir en respect.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Il ajusta deux fois de son arquebuse et de sa politique la papauté, et il renversa dans les décombres des monastères la dictature romaine.Jean Marie Dargaud (1800-1866)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ARQUEBUSE » s. f.

Arme à feu de la longueur d'un fusil, ou d'un mousquet, & qui se bande d'ordinaire avec un rouët. Elle a, selon Hanzelet, quarante calibres de long, & tire une once & sept huitiesmes de plomb, avec autant de poudre. Une arquebuse à croc, est une grosse arquebuse avec laquelle on deffend des places, & qu'on appuye quelque part pour tirer. Arquebuse à vent, c'est une arquebuse qu'on charge avec du vent comprimé, & qui ne laisse pas de faire un fort grand effet. Les arquebuses à vent ont été inventées par un bourgeois de Lisieux nommé Marin, qui en presenta une au Roy Henry IV. quoy que quelques-uns croyent que cette invention soit deuë à quelques ouvriers d'Hollande. En plusieurs villes on tire le prix de l'arquebuse pour exercer les bourgeois.
 
Ce mot vient de l'Italien arcobusio, ou arco abuso, ainsi dit de arco, qui signifie un arc, & de busio, un trou, à cause du trou par où on met le feu à la poudre dont on charge les arquebuses, qui ont succedé aux arcs des Anciens. Menage. D'autres croyent qu'il vient de acqueraux, qui sont des instruments de guerre pour jetter des pierres, dont Froissart fait mention ; & pretendent qu'on disoit autrefois acquebuse.
Podcasts Relaxez-vous avec Robert : La lettre B Relaxez-vous avec Robert : La lettre B

Découvrez les bienfaits du bien-être et de la béatitude avec les mots en B du Grand Robert.

20/02/2020