artillerie

 

définitions

artillerie ​​​ nom féminin

Matériel de guerre comprenant les canons, obusiers, etc. Artillerie légère, lourde. Tir d'artillerie. —  au figuré La grosse artillerie : les grands moyens.
Arme chargée du service de ce matériel, dans l'armée.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Mais s'il hasarda ce moyen, c'est parce que notre artillerie était à ses yeux d'un effet assez sublime pour lui permettre d'en faire usage.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
A cent pas de nous se trouvait le parc d'artillerie, où quelques mitrailleuses excitèrent notre curiosité.Amédée Delorme (1850-1936)
Le musée d'artillerie, dans sa collection, ne possède rien de plus curieux que les engins auxquels ils sont accrochés.Henri Durand-Brager (1814-1879)
Le 29, à six heures du soir, ils sont allés voir manœuvrer l'artillerie de la garde.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
La pauvre femme avait eu le cœur déchiré à l'idée du prochain départ de son fils, officier d'artillerie de réserve, qui devait rejoindre sa batterie d'un moment à l'autre.Vicente Blasco Ibáñez (1867-1928), traduction Georges Hérelle (1848-1935)
La perte de l'ennemi est immense ; deux batteries de notre artillerie l'ont foudroyé pendant la durée du combat.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
Au moment où le corps descendit dans la terre, il y eut des salves de mousqueterie et d'artillerie.Lord Rosebery (1847-1929), traduction Augustin Filon (1841-1916)
La canonnade et la fusillade étaient devenues très voisines, et le son des détonations permettait de distinguer celles de l'artillerie allemande et celles de l'artillerie française.Vicente Blasco Ibáñez (1867-1928), traduction Georges Hérelle (1848-1935)
Le prétexte officiel du voyage était une mission donnée au sénateur pour se rendre compte du fonctionnement de l'artillerie et de l'organisation des tranchées.Vicente Blasco Ibáñez (1867-1928), traduction Georges Hérelle (1848-1935)
L'artillerie exigeant qu'on lui cédât le pas, c'était le commencement du chaos, que les ténèbres allaient achever.Amédée Delorme (1850-1936)
Ils ont déjà perdu leurs bagages, leurs munitions, une partie même du matériel de leur artillerie, et plus de trois mille hommes faits prisonniers.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
L'artillerie mitraille d'abord tout ce qui a débouché ; la cavalerie et l'infanterie légère chargent ensuite avec vigueur.Adolphe Thiers (1797-1877)
Là, résonnait le bruit sourd et effroyable de l'artillerie ; ici, partaient une infinité d'arquebuses ; tout près, on entendait les cris des combattants ; plus loin, les hélélis sarrasins.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
L'infanterie russe, qui s'avança pour soutenir son artillerie, fut rompue et sabrée par notre cavalerie légère.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
Je ne vois pas effectivement pourquoi aller sans artillerie, presque sans cavalerie, attaquer des tribus nombreuses qui sont toujours à cheval, et qui ne nous disaient rien.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
L'infanterie résiste mieux, mais bientôt elle suit l'exemple de l'artillerie, et prend position en tirailleurs sur le versant de ce deuxième mamelon.Henri Durand-Brager (1814-1879)
Il est donc à prévoir que l'ennemi se retirera de la position fâcheuse où il se trouve, mais il perdra toute son artillerie, toutes ses voitures, tous ses bagages.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
L'artillerie tonnait vainement du haut des remparts, et, dans la campagne, elle ne pouvait avancer à cause de la faiblesse des chevaux exténués.Alexandre Pouchkine (1799-1837), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Notre cavalerie avait disparu, notre artillerie était muette, notre ligne percée en mains endroits, et plus d'un de nos régiments détruit.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Par ma foi, si j'avais de l'artillerie, je vous aurais envoyé un boulet par les baux.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ARTILLERIE » s. f.

Gros équippage de guerre qui comprend le canon, les bombes, petards, & autres armes à feu qui se chargent à boulets, boëstes, cartouches, &c. On n'a pû attaquer cette place, parce qu'on manquoit de grosse artillerie. il y avoit dans cette armée 500. chevaux d'artillerie pour mener tout l'appareil de guerre, des outils, des pionniers, ponts de bateaux, eschelles, & autres machines necessaires pour les campements & les sieges. Le parc de l'artillerie, est le lieu du camp destiné à la garde des munitions de guerre. il y avoit tant d'Officiers, de Commissaires de l'Artillerie. le Lieutenant de l'Artillerie. On trouva dans la ville de Malaca jusqu'à huit mille pieces d'artillerie, aprés qu'Alphonse Albuquerque s'en fut rendu le maistre, à ce que dit l'Histoire d'Emanuel de Faria. L'Artillerie a été inventée vers l'an 1380. par Constantin Anclitzen de Fribourg ; ou Bartolde Swartz Cordelier Chymiste, selon Pasquier & Vossius en l'an 1354. Casimir Simierrowiez Polonois a écrit un excellent livre de l'Artillerie, & de tous les feux d'artifice, tant pour la guerre que pour la paix. Joachim Brechtelius en a aussi fort bien écrit. On y trouve une remarque singuliere, qui est que les anciens Allemands faisoient faire serment à tous ceux qui s'adonnoient à l'Art Pyrotechnique, qu'ils ne construiroient aucuns globes empoisonnez ; qu'ils ne cacheroient point des feux clandestins en aucuns lieux secrets ; qu'ils ne tireroient point de canon de nuit ; qu'ils ne prepareroient jamais aucuns feux artificiels sautants & voltigeants, & qu'ils ne s'en serviroient point pour la ruine & destruction des hommes.
 
Menage derive ce mot du vieux François Artiller, qui signifie, Rendre fort par art, & garnir d'outils & instruments de guerre. Le mot d'Artiller vient de Art, ou invention, parce que ars chez les Latins signifioit une machine.
 
On appelloit aussi Artillerie, les machines de guerre anciennes, comme catapultes, beliers, dards, mangonneaux, &c. comme on voit dans Froissart & autres vieux Historiens. Du Cange cite le Roman de Guillaume Guyart de l'an 1304. où l'on voit que l'artillerie étoit le charroy chargé de carreaux, d'arbalestes, de dards, de lances, de targes, de harnois, pour en donner à ceux qui n'en avoient point ; & alors Artiller signifioit, Armer un soldat, luy fournir des armes.
Les mots croisés du Robert Les mots du bord de mer Les mots du bord de mer

Laissez-vous bercer par le bruit des vagues avec cette grille de mots croisés estivale !

17/07/2020