atticisme

 

définitions

atticisme ​​​ nom masculin

littéraire Qualité des écrivains attiques ; au figuré style pur, élégant.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Elles manquent quelquefois d'atticisme, comme celles du roi, et mieux vaut les passer sous silence.Gaston Maugras (1850-1927)
Tu manquais un peu d'atticisme, mais ta libéralité n'avait pas de bornes.Anatole France (1844-1924)
L'atticisme, cette qualité indéfinissable des choses grecques, est le don par excellence de cet écrivain français.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Il y répand une certaine fleur de plaisanterie, un atticisme naturel et inimitable... il y met enfin un art admirable, et il emploie cet art même à le cacher.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
Le fond n'en fesait pas le seul mérite : l'orateur sauvage ne parle jamais sans préparation, et parvient à une espèce d'atticisme.François-Maximilien Bibaud (1823-1887)
Alors il prend de l'humeur et se permet des plaisanteries souvent plus remarquables par leur énergie grotesque que par la mesure parfaite et l'atticisme.Stendhal (1783-1842)
Haydn possède un atticisme étonnant, analogue à celui de nos écrivains français du temps passé.Camille Saint-Saëns (1835-1921)
Afficher toutRéduire
Déjouez les pièges ! « Les efforts qu'il a fallu » ou « fallus » ? « Les efforts qu'il a fallu » ou « fallus » ?

Un doute sur l'accord du participe passé des verbes impersonnels ? Suivez le guide !

12/03/2020