bachique

 

définitions

bachique ​​​ adjectif

littéraire Qui a rapport à Bacchus, au vin, à l'ivresse. Fêtes bachiques. ➙ bacchanale.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Après cet élan d'une hilarité bachique, les premières fumées du vin, qui sont d'ordinaire les plus vives, venant peu à peu à se dissiper, nous entrâmes en conversation.Eugène-François Vidocq (1775-1857)
La séance bachique se développait, maintenant, dans toute son intensité.Louis Mullem (1836-1908)
La vieille était assise, elle ravaudait ; en ravaudant, elle murmurait une chanson bachique ; elle avait soif ; ce fut à peine si elle regarda l'enfant quand elle entra.Jules Janin (1804-1874)
Tous contemplaient le quatuor bachique avidement et le méchant sourire aux lèvres.Paul Féval (1816-1887)
La police elle-même n'a jamais su au juste le nombre des piétons avinés qui ont trébuché, au milieu d'une chanson bachique, dans ce ténébreux cours d'eau.Victor Fournel (1829-1894)
Il ne condamna pas avec une moindre sévérité la musique bachique, qui n'enivre guère moins que le vin, et qui produit des mœurs pleines d'emportement et d'impudence.François de Fénelon (1651-1715)
D'un bout de la table à l'autre, il régnait une bachique émulation qui présageait pour la fin de la séance une gaieté voisine de l'orgie.Charles de Bernard (1804-1850)
Il me parut, au reste, que ses compagnons, tout en excitant sa gaieté bachique, en riaient sournoisement.Émile Souvestre (1806-1854)
Cette fonction bachique est fort enviée, et on la donne ordinairement à un fusilier d'élite.Arnauld d'Abbadie (1815-1893)
La conversation scientifique et la conversation bachique furent violemment interrompues.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Alors, les six poètes entonnèrent en chœur une chanson bachique.Michel Zévaco (1860-1918)
A peine furent-ils entrés que leur chanson bachique se transforma en une mélopée au rythme bizarre qui devait être une invocation.Michel Zévaco (1860-1918)
J'employai le reste du voyage a le sermonner sur son désespoir bachique, et à le supplier de renoncer à ce funeste moyen de combattre le dégoût de la vie.George Sand (1804-1876)
Après avoir vidé mon verre, j'entonnai, d'une voix enrouée et bachique, une chanson française de matelot en goguettes.Charles Deguise (1827-1884)
Enfin, rien n'est plus plat ni plus borné que la sagesse d'un chansonnier bachique ou d'un rimeur de l'école du bon sens.Jules Lemaître (1853-1914)
On entend un chant bachique d'une certaine langueur, que la nature de la scène justifie.Hector Berlioz (1803-1869)
C'était une chanson bachique qui fit encore un plus grand contraste avec sa figure naturellement maigre et triste.Charles Dickens (1812-1870), traduction Amédée Chaillot (1803-1892)
La nuit était tombée tout à fait quand revint le fossoyeur ; il était à moitié ivre et il fredonnait une chanson bachique.Jules Janin (1804-1874)
On m'affirme que ce pseudonyme pédant et bachique désigne un monstre étrange, composé de cinq femmes secrétaires et d'un prêtre directeur.Han Ryner (1861-1938)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BACCHIQUE » adj. m. & f.

Qui appartient à Bacchus. Ode ou Chanson Bacchique, c'est une Chanson à boire. Troupe Bacchique se dit poëtiquement d'une troupe de beuveurs qui font débauche.
Le mot du jour Vacances Vacances

Les vacances correspondent à une période où il est loisible de vaquer à ses occupations. Scolaires, elles vident les écoles de leurs élèves, les laissant tout à leur joie d’habiter des étendues de liberté. Les vacances sont, par définition, vacantes, soit vides et libres, propices aux petits et aux grands riens qui font tout.

Aurore Vincenti 17/02/2020