bain

 

définitions

bain ​​​ nom masculin

Action de plonger le corps (d'une personne, d'un animal) ou une partie du corps dans l'eau ou un autre liquide (pour laver, soigner). Prendre un bain, se baigner. Faire prendre un bain, donner le bain à… Bain de pieds. Peignoir de bain. Salle* de bains. —  Bain de vapeur (hammam, sauna).
L'eau, le liquide dans lequel on (se) baigne. Faire couler un bain.
locution Être dans le bain : être compromis dans une affaire ; être engagé dans une entreprise et bien au courant. —  Se mettre dans le bain : s'accoutumer à un nouveau travail, une nouvelle ambiance. —  Être dans le même bain, dans la même situation (mauvaise).
Action d'entrer dans l'eau pour le plaisir, pour nager. ➙ baignade. Prendre un bain de mer, de rivière. Maillot, slip de bain.
Partie d'une piscine. Petit bain (où l'on a pied), grand bain (plus profond).
au figuré Bain de soleil : exposition volontaire au soleil, pour bronzer…
au figuré Action de se plonger dans, de s'imprégner de. Bain de foule, fait de se mêler à la foule. Bain linguistique : séjour pour apprendre une langue.
au pluriel
Établissement public où l'on prend des bains. ➙ hammam, thermes.
vieilli Station thermale ou balnéaire.
Préparation liquide dans laquelle on plonge un corps, une pellicule photographique…
 

synonymes

bain nom masculin

baignade, trempette (familier)

toilette, ablutions (Religion ou plaisant)

teinture, coloration

[linguistique, etc.] immersion

donner un bain à

baigner

prendre un bain

se baigner, faire trempette (familier)

bain de sang

massacre, boucherie, tuerie

bain de soleil

bronzette (familier)

être dans le bain

être compromis, être impliqué, être mouillé (familier)

être dans le coup (familier)

mettre dans le bain

compromettre, impliquer, mouiller (familier)

mettre dans le coup (familier), rancarder (familier)

bains pluriel

thermes, hammam

station thermale, eaux (vieilli)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Lorsqu'il s'agit de nos objectifs de politique énergétique, nous ne devons pas jeter le bébé avec l'eau du bain.Europarl
Quand la nuit fut passée, je n'eus aucune idée d'aller au bain ni de me mouvoir.George Sand (1804-1876)
Plus le capital est entamé, plus aussi il faudra de prudence dans l'administration du bain, au point de vue de sa fréquence et de sa durée.Charles Burlureaux (1851-1927)
Une fois le duc était au bain, une autre fois à la messe, un jour au jeu de paume, un autre jour avec du monde.Alphonse Daudet (1840-1897)
Cependant, il jette le bébé avec l’eau du bain, et cette attitude est irresponsable.Europarl
Le jeu, c'est l'ultime ressource, parfois providentielle, de ceux qui vont demander aux vieux canaux déserts le bain où se lave l'honneur et se guérit le mal de divette turque.Émile Bergerat (1845-1923)
Quelqu'un avait placé un lit en travers de la porte de la salle de bain, l'empêchant ainsi d'entrer.Europarl
Par exemple, lors de très récentes décisions concernant les produits sanitaires pour les salles de bain, ou l'acier de précontrainte, nous avons appliqué des réductions allant de 25 à 75 %.Europarl
Hâter la réforme immédiate d'un traité qui n'en est pas encore arrivé à l'âge adulte, cela pourrait revenir à jeter l'enfant avec l'eau du bain.Europarl
En effet, quand on y entre, c'est un bain pour la chaleur et le déshabillé qui y règnent.Félix Galipaux (1860-1931)
Le haut feuillage frémissait dans un bain d'or, tandis que le pied des arbres et les basses branches tordaient leurs lignes noires sur l'écharpe de pourpre éployée à l'horizon.Louis Mullem (1836-1908)
Il prit un second flacon qu'on eût dit plein de vin, et il versa dans le bain.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Ne pas les respecter équivaudrait, selon moi, à jeter le bébé avec l'eau du bain.Europarl
Les pauvres chiens s'étaient tous jetés dans l'eau ; ils buvaient, ils lavaient leurs blessures, ils se roulaient dans le ruisseau ; et ils sortirent de leur bain nettoyés et rafraîchis.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Il arrive, en effet, que les malades ont des syncopes dans le bain ; c'est dire la surveillance qu'il faut exercer autour d'eux.Charles Burlureaux (1851-1927)
Rentré chez lui, il se désarma, se mit au bain ; puis, enveloppé d'un manteau, il se rendit chez les bohémiennes vers le milieu de la nuit.Eugène Sue (1804-1857)
Mais je me porte comme un charme depuis le beau temps et je vas prendre un bain de botanique.George Sand (1804-1876)
Je n'accepterai pas le fait de ne pouvoir prendre un bain de soleil qu'entre 5 et 7 heures du matin par peur de développer un cancer de la peau.Europarl
Dans ce cas, certaines personnes ont essayé depuis le début de salir l'eau du bain en vue de jeter le bébé.Europarl
Je pense qu'il s'agit là d'un pas dans la bonne direction mais que nous ne devons pas jeter le bébé avec l'eau du bain.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BAIN » subst. masc.

Lieu plein d'eau où on se met quelque temps, soit pour se decrasser & se laver, soit pour se rafraischir. Le bain naturel est celuy de la riviere. Le bain est bon en un tel endroit, il n'y a que du sable. il s'en fait par art, quand on va aux bains & estuves. le bain est fort ordinaire chez les Orientaux & Mahometans. Publius Victor écrit qu'à Rome il y avoit 856. bains publics.
 
BAIN, se dit par excellence des eaux chaudes & minerales qu'on ordonne pour la santé. Les Bains de Bourbon, de Vichi, &c.
 
BAIN, se dit encore des bastiments destinés pour se baigner. Les Bains, ou Thermes de Diocletien. il y a un appartement au Louvre qu'on nomme les Bains de la Reine.
 
BAIN, est aussi la cuve, ou baignoire où on se baigne. On le dit aussi de chaque fois qu'on se baigne. Il en couste tant chez un tel pour chaque bain. il faut chauffer le bain. Un demi-bain, est une petite baignoire où on ne met que la moitié du corps.
 
BAIN, se dit aussi de la liqueur où on se baigne. Il y a des femmes qui se baignent dans un bain de lait, dans un bain d'eau rose. le peuple croit que les ladres se guerissent dans un bain de sang d'innocens.
 
On appelle en Medecine un Bain vaporeux, la liqueur évaporée d'un bain ou fomentation qu'on fait recevoir aux parties malades sur une chaise percée, ou avec des entonnoirs, pour ouvrir les pores, & provoquer les sueurs, dont on use particulierement pour les maladies du fondement & de la matrice. Les matieres du bain sont les mêmes que celles des fomentations.
 
On appelle les estuves, des Bains secs, chez les Medecins, à cause de l'humidité qu'elles font sortir par les sueurs. Ils appellent aussi le Bain humide, une fomentation universelle de tout le corps.
 
On dit en esté de l'eau qu'on donne à boire sans la rafraîchir, qu'elle est chaude comme un bain. On dit aussi en esté, quand on voit un gros nuage, que c'est un bain qui chauffe. On appelle aussi un lieu où l'eau est sale & bourbeuse, Bain de grenouilles, bain de crapauts. St. Amant a dit du Tybre,
 
Bain de crapauts, ruisseau bourbeux.
 
BAIN, en termes de Chymie, se dit de plusieurs coctions, distillations, ou autres operations qui se font sur des matieres propres à entretenir une chaleur douce. Ainsi on dit, un bain de cendres, lors qu'on met la cucurbite où sont les matieres qu'on veut distiller, sur des cendres, & qu'on met le feu dessous.
 
BAIN DE SABLE, qu'on appelle aussi, Bain de separation, Bain de limailles, quand on y met du sable, ou des limailles de fer. Bain Marie, que quelques-uns nomment en Latin Balneum Mariae, & d'autres Balneum maris, quand on met la cucurbite dans de l'eau chaude. Il y a aussi un Bain vaporatoire, ou vaporeux, qui donne une moindre chaleur.
 
On dit en Maçonnerie, qu'une cour est pavée à bain de mortier, pour dire, qu'on y a mis du mortier abondamment, comme doivent être celles qui sont sur les caves.
 
BAIN, en termes de Teinturiers, se dit d'une cuve pleine d'eau & de drogues servant à la teinture, dans laquelle on trempe ou on fait bouillir les estoffes qu'on veut teindre. Le bain d'alun se doit donner à froid, parce que sa chaleur perd le lustre de la soye, & la rend rude & acre. un bain de cochenille, de garence. Il y a aussi des demi-bains.
Le mot du jour Soutien-gorge Soutien-gorge

Vague de froid sur le soutien-gorge… Elles sont nombreuses à clamer : « C’est fini, je n’en porterai plus ! », joignant le geste à la parole dans un nouveau mouvement de libération des seins.

Aurore Vincenti 24/04/2020