baobab

définitions

baobab ​​​ nom masculin

Arbre d'Afrique tropicale, à tronc énorme. Des baobabs.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Mayëris, qui, jusqu'alors, s'était tenu adossé sous l'ombre d'un baobab, s'avança de quelques pas dans la clairière.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Comment s'est-il dirigé vers la maison du baobab ?Alphonse Daudet (1840-1897)
En cet endroit se dressait un énorme baobab dont le tronc, évidé à l'intérieur, ne tenait plus que par son écorce.Jules Verne (1828-1905)
Il n'eût pas été prudent de retourner au baobab.Jules Verne (1828-1905)
Ainsi lui, ses flèches, son baobab, ses poissons rouges, il laissait tout ça, se contentant d'une carabine américaine à trente-deux coups et d'une cargaison de flanelle.Alphonse Daudet (1840-1897)
Dans la petite maison du baobab, les greniers étaient pleins de ces glorieux trophées.Alphonse Daudet (1840-1897)
Peut-être, car le baobab était de taille et de grosseur à résister aux efforts des rhinocéros.Jules Verne (1828-1905)
Ceux qui seront tentés de trouver un peu d'exagération dans ce récit doivent se rappeler ce qu'ils ont déjà lu du baobab, et de la grandeur extraordinaire des pirogues.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
À un endroit où s'entr'ouvrait l'écorce du baobab, sa corne, entrée comme le coin d'un bûcheron, s'y était enfoncée d'un pied.Jules Verne (1828-1905)
L'aspect d'un baobab offre un dôme immense d'une belle et riche verdure.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
De ce qui fut dit dans la petite maison du baobab.Alphonse Daudet (1840-1897)
Ce cabinet, une des curiosités de la ville, était au fond du jardin, ouvrant de plain-pied sur le baobab par une porte vitrée.Alphonse Daudet (1840-1897)
Et ce baobab dans son petit pot, qui, pendant trente ans, a fait l'admiration de la contrée !Alphonse Daudet (1840-1897)
Afficher toutRéduire
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui vous font parler latin sans le savoir Top 10 des mots qui vous font parler latin sans le savoir

Rosa, rosa, rosam, rosae, rosae, rosa... Si cette petite rengaine réjouit les forts en thème, elle peut aussi rappeler de mauvais souvenirs à certains ! Pourtant, comme les autres langues romanes, le français est issu du latin et la majorité de son lexique est héritée de cette langue morte. Certains mots et expressions ont même été directement empruntés à la langue latine, et nous les employons quotidiennement sans forcément nous en rendre compte. Pour preuve, je vous propose un petit voyage au cœur de la langue française afin de découvrir dix mots latins qui se sont dissimulés dans notre vocabulaire. In fine, plutôt vivace le latin !

Édouard Trouillez 19/12/2019