basset

définitions

basset ​​​ nom masculin

Chien courant très bas sur pattes.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Moi, j'ai un petit basset qui ne va pas trop mal ; il est avec mes garçons, sans quoi je te l'aurais montré, mais tu sais, à bon chasseur, bon chien !Louis Pergaud (1882-1915)
Je la fois basset tous les chœurs à dix heures.Émile Souvestre (1806-1854)
Ce petit homme, grosset, basset, avec sa figure poupine, sa voix ridicule, et ses yeux naïfs, avalait depuis nombre d'années, la perfidie et la fausseté comme l'eau.Élémir Bourges (1852-1925)
Donnez le nez du basset à de telles bêtes, le gibier n'existe plus !Erckmann-Chatrian (1822-1899, 1826-1890)
A la vue des deux hommes, l'aigle remonta brusquement en s'éloignant d'eux, tandis qu'un jeune basset, hurlant d'effroi, revenait vers la ferme de toute la vitesse de ses jambes courtes.Jean Aicard (1848-1921)

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BASSET, ETTE » adj.

Qui est de taille mediocre. Cet homme a bonne mine, mais il est un peu basset.

Définition de « BASSET » subst. masc.

Terme de Chasse. C'est un nom qu'on donne à des chiens de petite taille, qu'on nomme autrement Chiens de terre. Voyez Chien.
Le dessous des mots Évasion textile Évasion textile

L'Orient évoque des visions lointaines et mystérieuses, des fastes somptueux et colorés. Pendant des siècles, il a été pour l'Occident la source de connaissances savantes fondamentales en matière d'astronomie, de mathématiques et de médecine, ainsi que de produits précieux tels que les épices, l’encens et les riches étoffes. Les draps d’or, de soie, les velours d’Orient, pourpre, soie, brocart, par leur caractère luxueux et leur prix élevé, participaient au prestige de leurs riches et puissants possesseurs, souverains et ecclésiastiques. Les étoffes byzantines ont survécu dans les trésors des églises d’Occident, pour protéger les reliques des saints ou confectionner les habits sacerdotaux d’apparat. 

Marie-Hélène Drivaud 17/07/2020