bénédictin

 

définitions

bénédictin ​​​ , bénédictine ​​​ nom

Religieux, religieuse de l'ordre de saint Benoît. —  locution Un travail de bénédictin, qui exige beaucoup d'érudition, de patience et de soins.
nom féminin (marque déposée) Liqueur fabriquée à l'origine dans un couvent de bénédictins.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il engraissait à nos dépens, lui, ce gros bénédictin, ce gros plein de soupe... de notre soupe à nous !Alfred Assollant (1827-1886)
Mon enfant, ajouta le bénédictin, je te sauverai.Paul de Musset (1804-1880)
Paris tout encapuchonné, comme un bénédictin dans son blanc linceul, se disposait à courir les aventures.Arsène Houssaye (1815-1896)
Cette chambre de bénédictin doit être la sienne...Émile Gaboriau (1832-1873)
C'est un moine bénédictin dont la tête a été mise à prix parce qu'il a protesté publiquement contre la mise en vente de l'abbaye dont il faisait partie.Ernest Daudet (1837-1921)
L'intelligence universelle périra-t-elle parce qu'un bénédictin a ergoté contre elle ?George Sand (1804-1876)
Ce bon bénédictin me reçoit avec bonté ; il voudrait me retenir chez lui et me fait l'historique de son diocèse, qui a eu bien des péripéties.Ernest Michel (1837-1896)
S'il veut débrouiller l'antiquité de sa noblesse, qui remonte aux temps les plus reculés, il enverra chercher un bénédictin.Voltaire (1694-1778)
Lorenzo travaillait avec la patience d'un bénédictin et l'ardeur d'un néophyte qui veut conquérir sa place au banquet de la vie.Paul Scudo (1806-1864)
On lui connaissait une figure d'évêque, une nature de bénédictin et un cœur d'inquisiteur.Ernest La Jeunesse (1874-1917)
Et ces joies, il les mérite, car nul bénédictin n'a plus travaillé que lui.Jules Lemaître (1853-1914)
Car il devint de bonne heure le patron des amoureux, et il avait « du talent pour les vaudevilles, » dit un bénédictin qui a écrit sa biographie.Charles de Rémusat (1797-1875)
Cormier, notre troisième compagnon de voyage, bénédictin de cette maison, est prisonnier dans son ancienne cellule changée en cachot.Louis Ange Pitou (1767-1846)
Nous l'ignorons, peut-être symbolisait-il à ses yeux la vie claustrale à laquelle le condamnaient ses labeurs, et, bénédictin du roman, en avait-il pris la robe ?Théophile Gautier (1811-1872)
Il fallait donc, selon moi, une certaine humilité pour accomplir ce travail de bénédictin.Europarl
Maurice a fini son travail de bénédictin sur la comédie italienne.George Sand (1804-1876)
Au premier rang des spectateurs, appuyé à la balustrade qui séparait le public des juges, était un moine bénédictin.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Et toi, mon bénédictin, tu es tout, seul, dans ta ravissante chartreuse, travaillant et ne sortant jamais ?George Sand (1804-1876)
C'était un long manteau de bénédictin, mais dont la couleur écarlate indiquait que celui qui le portait ne faisait partie d'aucun des quatre ordres réguliers.Walter Scott (1771-1832), traduction Albert Montémont (1788-1861)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BENEDICTIN, INE » s. m. & f.

Religieux ou Religieuse qui a fait la profession de vivre sous la Regle de St. Benoist. Les Benedictins sont divisés en plusieurs Congregations, de Cluni, de St. Maur, &c.
Le mot du jour Bamboche Bamboche

« La bamboche, c’est terminé ! » (Pierre Pouëssel, préfet de la région Centre-Val de Loire, 22 octobre 2020, sur France 3 Centre-Val de Loire).

Laélia Véron 10/11/2020