biplan

définitions

biplan ​​​ nom masculin

Avion dont les ailes présentent deux plans parallèles superposés (opposé à monoplan).

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il existe, le bon bourgeois qui s'offre un biplan comme une auto, et qui trépide, et qui en veut.Michel Corday (1869-1937)
Le choc est plus dur que nous ne nous y attendions, car il n'y a pas cinquante centimètres d'eau, et nous sommes projetés hors du biplan.Marcel Nadaud (1889-?)
Cette propulsion violente donne au biplan une très prompte envolée sur un fort court trajet.Louis Gastine (1858-1935)
On voit que c'est de votre biplan qu'il s'agit ; mais un monoplan tel que celui qui j'ai combiné ne craint pas des brises de dix mètres, je vous montrerai cela !....Henry de Graffigny (1863-1934)
Un biplan établi sur les mêmes principes aurait l'aspect général des schémas des figures 66 et 67, pages 70 et 71.Louis Gastine (1858-1935)
Je sais un homme très haut placé, très expert en son art, à qui l'on expliqua minutieusement le mécanisme du biplan placé devant ses yeux.Michel Corday (1869-1937)
Tel dispositif de monoplan exige l'emploi d'une hélice réduite à rotation rapide, et tel biplan ou triplan l'emploi d'hélices plus grandes, plus lentes, mais de pas plus étendu.Louis Gastine (1858-1935)
Ce biplan augmenté ainsi d'une troisième surface portante accomplit, du 16 au 20 novembre 1908, des aviats de 5 à 10 kilom.Louis Gastine (1858-1935)
Les figures 124 et 125, pages 176 et 177, donnent la curieuse physionomie de ce biplan que nous allons préciser pour l'énumération de ses principales caractéristiques.Louis Gastine (1858-1935)
Les figures 52, page 60, et 53, page 62, montrent comment ces dispositions sont réalisées dans les aéroplanes biplan et monoplan français.Louis Gastine (1858-1935)
De tous les points de l'horizon, franchissant les monts et les bois, la gent ailée se concentrait autour du biplan.Michel Corday (1869-1937)
Elle provoque sa montée, sa descente et facilite l'atterrissage en faisant frein de vitesse et relèvement du biplan.Louis Gastine (1858-1935)
En résumé, ces directions donnent une grande facilité d'évolution au biplan, mais elles sont brutales dans leurs effets et, pour bien les utiliser, un long apprentissage est nécessaire.Louis Gastine (1858-1935)
Le biplan porte aisément un passager lourd en plus du pilote et les épreuves ont montré qu'il peut se soutenir pendant plus de 2 h.Louis Gastine (1858-1935)
Entre ces deux plans, deux ailes verticales, en forme de demi-lune, donnent point d'appui à l'action du gouvernail de direction latérale situé à l'arrière du biplan.Louis Gastine (1858-1935)
Ces huit hélices sont disposées côte à côte d'un bout à l'autre de l'envergure du biplan.Louis Gastine (1858-1935)
Rien ne semble plus facile, à priori, que de construire un monoplan ou un biplan.Louis Gastine (1858-1935)
Chaque jour, à la même heure, instinctivement, nous allons jusqu'à notre biplan, comme pour lui souhaiter une bonne nuit.Marcel Nadaud (1889-?)
Il tenta aussitôt l'adaptation d'un moteur de 6 chevaux à son biplan et l'essaya sur un aérodrome spécial qu'il n'y a pas lieu de décrire ici.Louis Gastine (1858-1935)
En voyant le biplan s'écrouler, disjoint de partout, il eut un affreux sourire de triomphe.Henry de Graffigny (1863-1934)
Afficher toutRéduire
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui vous font parler latin sans le savoir Top 10 des mots qui vous font parler latin sans le savoir

Rosa, rosa, rosam, rosae, rosae, rosa... Si cette petite rengaine réjouit les forts en thème, elle peut aussi rappeler de mauvais souvenirs à certains ! Pourtant, comme les autres langues romanes, le français est issu du latin et la majorité de son lexique est héritée de cette langue morte. Certains mots et expressions ont même été directement empruntés à la langue latine, et nous les employons quotidiennement sans forcément nous en rendre compte. Pour preuve, je vous propose un petit voyage au cœur de la langue française afin de découvrir dix mots latins qui se sont dissimulés dans notre vocabulaire. In fine, plutôt vivace le latin !

Édouard Trouillez 19/12/2019