bison

 

définitions

bison ​​​ nom masculin

Bœuf sauvage grand et massif, armé de cornes courtes et possédant une bosse entre les épaules. Le massacre des bisons.
Le bison d'Europe Le bison d'Europe - Crédits : iStockphoto/loranger Crédits : iStockphoto/loranger
 

synonymes

bison nom masculin

[d'Amérique] buffalo

[d'Europe] aurochs, ure, urus

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il aperçut un bison qui paissait dans une savane : il se changea en bison et l'aborda.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Le bison poursuivi, rendu furieux par sa blessure et voyant son ennemi à terre, s'était élancé de rage sur le marquis et allait infailliblement le broyer sous ses pieds.Henri de La Blanchère (1821-1880)
Quelques-uns même des plus hardis coupaient avec leur couteau à scalper des morceaux de sa peau de bison et les emportaient comme des talismans.Henri de La Blanchère (1821-1880)
Le bison, la girafe, l'oryx, l'élan, le gnou, les jeunes éléphants succombent sous leurs coups.Mayne Reid (1818-1883), traduction Émile Gigault de La Bédollière (1812-1883)
Ils mangèrent une tranche de saumon fumé et s'enroulèrent dans une robe de bison pour passer la nuit au lieu où ils avaient fait halte.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
La bosse de bison fut tirée du feu, posée sur une large feuille d'abanijo au milieu du cercle formé par les chasseurs.Gustave Aimard (1818-1883)
A l'un de ces traîneaux était attelé un bison blanc porteur d'une superbe crinière noire.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Mais vos villes, vos règlements, vos conventions, toute la kyrielle de vos préjugés, je n'en veux pas plus que d'une carcasse de bison.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Il avait la faim d'un ours resté longtemps sans nourriture et il engloutissait, avec une facilité prodigieuse, les quartiers de bison rôti.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Au centre de la clairière, sous l'ombrage projeté par une tente en peaux de bison trois hommes, assis, contrastent autant par leur costume que par la couleur de leur visage.Henri de La Blanchère (1821-1880)
Au moment où ils arrivaient à lisière de la forêt, un homme en sortit en agitant de la main droite une robe de bison en signe de paix.Gustave Aimard (1818-1883)
Il aperçut un bison qui paissait dans une savane : il se changea en bison, et l'aborda.François-Maximilien Bibaud (1823-1887)
Loin de s'opposer à ce dessein, le bison se retira, comme pour lui faire place.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Au sommet du ravin, fuyait un homme monté sur un bison blanc, à la crinière noire comme l'ébène.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Une autre fois, soyez plus prudent et souvenez-vous qu'il ne faut jamais attaquer à découvert le bison blessé.Henri de La Blanchère (1821-1880)
Géotrupes stercoraires, copris lunaires, onitis bison, sisyphes, travaillent fort sagement deux à deux à préparer les vivres de la famille future.Remy de Gourmont (1858-1915)
Avec une bonne perruque de poil de bison, il se refera une tête de jeune homme.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Ses épaules étaient couvertes de la grande mih-ihé ou robe de bison, tombant jusqu'à terre et peinte de diverses couleurs.Gustave Aimard (1818-1883)
Le gouvernement pensait alors tirer de grands avantages de la pêche des perles et du poil de bison que l'on disait susceptible d'être filé comme la laine.François-Xavier Garneau (1809-1866)
Puis elle avait au moins six pieds de haut, puis elle était forte à soulever un bison sur son dos.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BISON »

en termes de Blason, est la même chose que bufle. Une teste de bison couronnée.
Le français des régions Il drache Il drache

I'drache toudi din ch'nord ! Le mot drache, qui désigne une averse de pluie soudaine et intense, est l’un des régionalismes les plus emblématiques du français que l’on parle dans le Nord-Pas-de-Calais et en Wallonie.

27/10/2020