bossage

 

définitions

bossage ​​​ nom masculin

Architecture Saillie laissée comme ornement (à la surface d'un mur, d'une porte, etc.).
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Elles étoient toutes alors à quatre étages, couvertes d'ardoises, bâties de briques, et liées ensemble par des chaînes de pierre en bossage.Jacques Bins de Saint-Victor (1772-1858)
Elles furent composées, suivant l'usage de ce temps-là, d'assises de briques liées ensemble par des chaînes de pierres en bossage ; mauvais genre d'architecture dont nous avons déjà remarqué la bizarrerie.Jacques Bins de Saint-Victor (1772-1858)
Tout en monologuant de la sorte, il approchait du château et il reconnaissait avec joie chaque bossage du portail, chaque dent de la herse et chaque clou du pont-levis.Victor Hugo (1802-1885)
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BOSSAGE » s. m.

Terme d'Architecture. C'est une pierre qui a quelque saillie, qu'on laisse sans être taillée dans les bastiments qu'on éleve, pour y tailler ensuitte des chapiteaux, des armes, ou quelques autres ouvrages. On appelle aussi, Joindre les pierres en bossage, quand elles avancent au delà des endroits où sont les joints.
 
BOSSAGE, en termes de Charpenterie, est la rondeur ou bosse que font les bois courbes ou cintrez. On toise les bois affoiblis exprés de toute la grandeur de leur bossage. On appelle aussi bossage, les parties éminentes ou les plus grosses qu'on laisse sur les poinçons, ou autres pieces de bois qu'on employe.
Les mots du bitume Scred Scred

adj. : discret

Aurore Vincenti 10/06/2020