bourdonner

 

définitions

bourdonner ​​​ verbe intransitif

Faire entendre un bourdonnement. Abeille qui bourdonne.
Émettre un son grave et continu, vibrant. —  au figuré Usine qui bourdonne d'activité.
Percevoir un bruit sourd et confus (oreilles).
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je bourdonne

tu bourdonnes

il bourdonne / elle bourdonne

nous bourdonnons

vous bourdonnez

ils bourdonnent / elles bourdonnent

imparfait

je bourdonnais

tu bourdonnais

il bourdonnait / elle bourdonnait

nous bourdonnions

vous bourdonniez

ils bourdonnaient / elles bourdonnaient

passé simple

je bourdonnai

tu bourdonnas

il bourdonna / elle bourdonna

nous bourdonnâmes

vous bourdonnâtes

ils bourdonnèrent / elles bourdonnèrent

futur simple

je bourdonnerai

tu bourdonneras

il bourdonnera / elle bourdonnera

nous bourdonnerons

vous bourdonnerez

ils bourdonneront / elles bourdonneront

 

synonymes

bourdonner verbe intransitif

vrombir, ronronner, bombiller (rare)

tinter

bruire (littéraire)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le cousin à la trompette aiguë peut dissiper notre songe à son moment le plus doux, et ici les voix des insectes peuvent bourdonner si fort...Alfred Tennyson (1809-1892), traduction Francisque Michel (1809-1887)
C'était peut-être la mouche du coche, mais on se plaisait à l'entendre bourdonner.Jules Verne (1828-1905)
Jeanne entendait bourdonner ses oreilles, toute remuée par des sensations nouvelles et rapides.Guy de Maupassant (1850-1893)
Il semble qu'on sente des essaims éclore et bourdonner dans son cerveau.Victor Hugo (1802-1885)
Il suffit de bourdonner une chanson d'amour à leur oreille et de les inviter à quelque promenade dans une désobligeante azurée.Eugène Demolder (1862-1919)
Je suis en présence d'une ruche d'abeilles qui travaillent sans bourdonner.François Guizot (1787-1874)
Cependant, j'entends beaucoup de paroles bourdonner à mes oreilles, mais elles ne laissent pas de traces, et elles empêchent seulement le cours tranquille de mes réflexions.Dorothée de Dino (1793-1862)
J'entendais bourdonner à mon oreille : une jolie voix, de la légèreté, de la méthode, c'est au mieux.Louise Fusil (1771?-1848)
Il faisait ainsi bourdonner un la pendant des heures entières, et ceux qui aiment cette note en avaient largement pour leur argent.Hector Berlioz (1803-1869)
De même, une brume noyait ses yeux, une clameur faisait bourdonner ses oreilles.Émile Zola (1840-1902)
N'entendrai-je donc plus bourdonner d'autre chose parmi vous ?Jean de La Bruyère (1645-1696)
Les mots doivent tourbillonner tous ensemble et bourdonner comme une toupie ; ce bourdonnement tient lieu de sens.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Félix Rabbe (1834-1900)
Elle ne répondit rien, incapable d'ouvrir la bouche, entendant son cœur battre et ses oreilles bourdonner.Guy de Maupassant (1850-1893)
Je riais d'entendre un esprit que trempait l'averse bourdonner autour de la maison lumineuse, sans pouvoir trouver la porte par laquelle j'étais entré.Aloysius Bertrand (1807-1841)
Et lorsque notre bruit cessa, tous ils recommencèrent, furieux, à bourdonner, et sur nous se lancèrent, en sifflant et huant et nous jetant des pierres.Romain Rolland (1866-1944)
La voix se tait, le cousin continue de bourdonner.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Vos prêtres eurent beau bourdonner sur la fosse.Jules Michelet (1798-1874)
La seconde consiste dans les plaintes qu'elles entendent les hommes bourdonner à leurs oreilles sur cette finesse prétendue.Alphonse Karr (1808-1890)
N'ont-ils pas eu chacun douze enfants à leur tour, et ne voit-on pas tout cela bourdonner autour d'une si grosse fortune comme des papillons de nuit autour d'une chandelle ?Daniel Lesueur (1854-1921)
Derrière s'étend un jardin enclos d'aubépines, et que traverse un ruisseau aux bords duquel j'entends bourdonner les ruches.Émile Souvestre (1806-1854)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BOURDONNER » v. n.

Faire un bruit sourd tel que font les bourdons. Il n'y a rien de plus importun qu'une mouche qui bourdonne aux oreilles.
 
BOURDONNER, se dit figurément d'un murmure ou d'un bruit confus, dont on n'entend que la moitié des paroles. J'ay entendu bourdonner quelque chose de cette nouvelle, mais je n'en sçay pas le detail. Il est vieux.
Le mot du jour Panacée Panacée

On la croit capable de tout résoudre, elle, la déesse Panakeia, herboriste et guérisseuse. La panacée, fidèle à son origine grecque, est remède (akos) universel (pan-) :  une plante imaginaire qui guérissait de tous les maux. Pour les druides, le gui était une panacée ! 

Aurore Vincenti 18/04/2020