Email catcher

cabraient

Formes

Exemples

Phrases avec le mot cabraient

Georges s'avança, tenant en main les rênes des deux chevaux, qui piétinaient dans la neige et se cabraient à l'approche des autres.Louis Énault (1824-1900)
La position était fort incommode, et, pour surcroît, les mules, non habituées à des fardeaux de ce genre, se cabraient et ruaient, à la grande joie de nos vainqueurs.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
En avant, les chevaux hennissaient et se cabraient toujours.Jules Verne (1828-1905)
Debout sur son siège, dans un mouvement furieux, le cocher retenait ses deux chevaux noirs, qui se cabraient ; et il jurait, il s'emportait en gros mots.Émile Zola (1840-1902)
Mais le tonnerre de l'explosion bouleversait le quartier, les chevaux se cabraient, des gens galopaient au hasard, pris de démence.Émile Zola (1840-1902)
Devant l'entrée principale, deux lions de pierre se cabraient pour soutenir une poutre de bois rouge, à laquelle était suspendu un gong énorme au métal étincelant.Judith Gautier (1845-1917)
Certains, peu nombreux, réussissaient à passer dessous alors que d'autres, au dernier moment, cabraient l'avion et le survolaient.Europarl
Les chevaux, épuisés, épouvantés, s'arrêtaient à chaque instant, se cabraient, reculaient, et le postillon ne parvenait que bien difficilement à les maintenir.Jules Verne (1828-1905)
Des chevaux se cabraient, dans l'effroi de cette eau mouvante.Émile Zola (1840-1902)
Les cerfs rendus furieux se battirent, se cabraient, montaient les uns par-dessus les autres ; et leurs corps avec leurs ramures emmêlées faisaient un large monticule, qui s'écroulait, en se déplaçant.Gustave Flaubert (1821-1880)
Ils essayaient de ruer dans la boue épaisse, ils se cabraient, ils donnaient de violentes secousses à la voiture.Jules Verne (1828-1905)
Les chevaux, repoussés par les rafales, se cabraient, et leur conducteur ne pouvait parvenir à les calmer.Jules Verne (1828-1905)
Les cavaliers ne pouvaient guère continuer leur route et risquaient à chaque seconde d'être renversés de leurs chevaux qui se cabraient effrayés.Gustave Aimard (1818-1883)
Je me souviens de conscrits qui n'avaient jamais vu le feu et qui se cabraient comme des chevaux ombrageux.Émile Zola (1840-1902)
Leurs croupes se contractèrent, pendant qu'ils se cabraient dans les rênes.Paul Adam (1862-1920)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots nouveaux du Petit Robert (édition 2025) Top 10 des mots nouveaux du Petit Robert (édition 2025)

Chaque année, la nouvelle édition du Petit Robert de la langue française permet aux francophones du monde entier de découvrir les nouveautés de leur...

La rédaction des Éditions Le Robert 07/05/2024
sondage de la semaine