constellé

définitions

constellé ​​​ , constellée ​​​ adjectif

Parsemé d'objets brillants. Robe constellée de paillettes.
au figuré Peau constellée de taches de rousseur.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
La lune allait bientôt se lever sur le fond constellé du ciel, et remplacer, pendant quelques heures, le crépuscule absent de ces basses latitudes.Jules Verne (1828-1905)
Le major était au seuil d'un grand salon ruisselant de lumières, rempli d'hommes distingués et irréprochables et constellé de jeunes et belles femmes en robes de bai.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Examinez ce bloc de pierre noire, constellé d'incrustations d'argent, et ne remarquez-vous pas qu'il appartient évidemment à la statue dont vous possédez déjà un fragment dans votre cabinet ?Jules Lermina (1839-1915)
Le ciel, sans un seul nuage, était constellé d'innombrables étoiles qui se reflétaient au loin sur la face azurée de la mer.Émile Souvestre (1806-1854)
Les chaînettes, qui doivent être recouvertes de velours de soie, seront en or ; l'ouverture sera en or, et le grillage, en or aussi, sera extérieurement constellé de pierres précieuses.Alcide Bonneau (1836-1904)
Bien plutôt son être intime se berçait d'une pensée d'éternité, d'une communion plus complète avec celui qui n'osait conter ses tendresses que sous les ténèbres faiblement brasillantes du firmament constellé.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
Quelques cercles d'or jouaient à son poignet, un sabre courbe, au fourreau de velours, tout constellé d'or et de pierreries, pendait à son côté.Théophile Gautier (1811-1872)
Le ciel de cette contrée, c'est le ciel pur et froid de l'hiver, ciel tout constellé, qu'enflamme parfois l'éclat d'une aurore boréale.Jules Verne (1828-1905)
Et la main dans la main, le jeune homme et la jeune femme s'acheminent vers l'horizon fuyant des montagnes bleues, sous un ciel sombre constellé de pétales de roses.Maurice Barrès (1862-1923)
On apercevait, à sa taille élancée, le ceinturon constellé où s'agrafait son cimeterre.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Ce soir-là, il était paré d'un corset de satin noir assailli et constellé de scarabées d'or.Fernand Kolney (1868-1930)
Le plancher, accidenté, montant en forme de tertre, se trouvait recouvert de la même soie, où le décorateur avait représenté un sable fin constellé de perles et de paillettes d'argent.Émile Zola (1840-1902)
Après le crépuscule, le froid se manifesta en même temps qu'une mauvaise brise dans un ciel terriblement constellé.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
C'était un caillou ovoide, rugueux, tout constellé de paillettes jaunes, qui étincelaient aux rayons du soleil, malgré la fange dont il était souillé.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Ébloui par la clarté vive où il entrait, il regardait la grande herse centrale, en forme de pyramide, toute hérissée de petits cierges, pareille à un if flamboyant, constellé d'étoiles.Émile Zola (1840-1902)
Couché et circonscrit par une multitude de pots de tisanes, strapassé de sinapismes et constellé de ventouses, il ne répondait au prosifère que par des gémissements taraudants, des glapissements prolongés.Fernand Kolney (1868-1930)
Enfin, vêtu, chaussé, son chapeau de feutre constellé d'étincelles jaunes, il s'en allait lorsqu'une pensée superstitieuse le ramena vers les fleurs, qui restaient seules au milieu de la table.Émile Zola (1840-1902)
Il applaudissait ce firmament tout constellé, que pas une vapeur, pas une brume ne voilait.Jules Verne (1828-1905)
Afficher toutRéduire