contagieux

définitions

contagieux ​​​ , contagieuse ​​​ adjectif et nom

Qui se communique par la contagion. Maladie contagieuse.
Agent de contagion. Malade contagieux. —  nom Un contagieux.
au figuré Qui se communique facilement. Rire, enthousiasme contagieux. ➙ communicatif.

synonymes

contagieux, contagieuse adjectif

transmissible, épidémique

communicatif

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Et cependant l'exemple de ce fou se jetant à la mer aurait pu être contagieux !Jules Verne (1828-1905)
Le choléra, réduit en quelque sorte à son mode contagieux, formera un foyer d'un faible rayon, qui s'éteindra bientôt, faute d'aliments.Charles Anglada (1806-?)
Vous ne sauriez croire à quel point le machiavélisme est contagieux, et combien ses préceptes sont faciles à suivre.Maurice Joly (1829-1878)
Elle s'est affaiblie en vieillissant, et elle a obéi à cette loi générale, qui semble condamner les principes contagieux à la perte graduelle de leur activité.Charles Anglada (1806-?)
Ce n’est pas une surprise, car le virus de la liberté et de la démocratie est extrêmement contagieux et se propage très rapidement.Europarl
Allen et son ami furent touchés ; le chagrin d'une aussi charmante affligée ne pouvait manquer d'être contagieux.Gustave Aimard (1818-1883) et Jules Berlioz d'Auriac (1820-1913)
Ce n'est pas tout : l'exemple est aussi contagieux chez les rats que chez les hommes.Saintine (1798-1865)
Si vide, si muette, d'un silence si contagieux qu'on y marche doucement, qu'on y parle bas, comme dans un domaine où il y a un malade.Georges Rodenbach (1855-1898)
Dans une foule, tout sentiment, tout acte est contagieux, et contagieux à ce point que l'individu sacrifie très facilement son intérêt personnel à l'intérêt collectif.Gustave Le Bon (1841-1931)
Le virus est très contagieux et le retard constaté une fois de plus dans la transmission des informations pertinentes a contribué à sa propagation.Europarl
Dans cette appréhension, elle soutient que tous les maux sont contagieux, et dit que le rhume se gagne.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
S'exposer au danger élève l'âme et la sauve de l'ennui où mes pauvres adorateurs semblent plongés ; et il est contagieux, cet ennui.Stendhal (1783-1842)
Mais aucun moyen ne fut encore proposé pour arrêter ce fléau contagieux des libelles licencieux qui avait envahi les provinces.Alcide de Beauchesne (1800-1873)
Nous devons nous débarrasser du mercure, mais il ne s'agit ni d'un virus mortel hautement contagieux, ni d'un composé gazeux neurotoxique mortel dès qu'on s'en approche.Europarl
Son mépris de ma personne fut si violent, qu'il devint contagieux et s'empara de moi.Charles Dickens (1812-1870), traduction Charles Bernard-Derosne (1825-1904)
Peut-on gagner quelque chose au milieu des exemples les plus contagieux de l'avarice, de la fourberie et de la cruauté ?Marquis de Sade (1740-1814)
S'il était contagieux, c'est qu'il avait la foi, et que rien au monde ne donne plus d'autorité.Charles Gounod (1818-1893)
Sans doute il perdit l'occasion de fortes et savantes études ; mais que de piéges, que de contagieux exemples n'évita-t-il pas !Bathild Bouniol (1815-1877)
Suzanne se laissa tomber sur le gazon en proie au fou rire le plus contagieux.Henry Gréville (1842-1902)
Ici la terre ne porte pour fruit que du poison ; l'air qu'on y respire est empesté ; les hommes contagieux ne se parlent que pour se communiquer un venin mortel.François de Fénelon (1651-1715)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CONTAGIEUX, EUSE » adj.

Qui se gagne par attouchement, par communication, par frequentation. La verolle, la peste, la ladrerie sont des maux contagieux.
 
On le dit au figuré en choses morales. Son malheur a été contagieux à toute la famille.
Les mots du bitume Ambiancer Ambiancer

v. transitif / pronominal : 1. Mettre de l’animation, séduire, chauffer 2. Se disposer à faire la fête.

Aurore Vincenti 17/02/2020