Email catcher

darde dardé

Formes

Exemples

Phrases avec le mot darde

Il faut dire que le soleil darde fort, quand il arrive à feinter les nuages, ce samedi après-midi, après une nuit passablement arrosée que chacun, ici, encense.Ouest-France, Romain BEAL, 18/04/2020
Lorsque le soleil darde ses rayons sur cette montagne, il semble qu'elle soit composée des plus belles pierreries du monde, et le meilleur, c'est qu'elle est d'un revenu considérable.Marie-Catherine d'Aulnoy (1651-1705)
Il darde une langue de sept à huit pouces, c'est-à-dire de la longueur de son corps.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Le 17 juin, à six heures du matin, le soleil darde ses rayons derrière les montagnes, de l'autre côté de la baie et sur les cimes opposées.Ernest Michel (1837-1896)
La tentation est grande, alors que le soleil darde ses rayons et que le thermomètre grimpe en flèche, de s'offrir une petite trempette.Ouest-France, 23/07/2021
Il se terre, ouvre pendant la nuit les fourmilières, darde sa langue au milieu des insectes et les dévore avidement.Mayne Reid (1818-1883), traduction Émile Gigault de La Bédollière (1812-1883)
Sous le soleil qui darde ses rayons, la plaine s'étend à l'infini, plate, uniforme, sans un vallonnement.Armand Dayot (1851-1934)
Le soleil darde ses rayons sur les trois pistes d'atterrissage du site et seul le bruit du vent vient troubler la quiétude des lieux.Ouest-France, Antoine COMTE, 05/07/2021
La rascasse volante qui darde ses longues nageoires épineuses, l'air hautain.Ouest-France, Corinne BOURBEILLON, 15/09/2021
La rosée n'existe que la nuit ; quand le soleil darde ses chauds rayons, les charmantes perles qui scintillent à l'extrémité des brins d'herbe se changent bientôt en vapeur légère.Sainte Thérèse de Lisieux (1873-1897)
Tel n'est lui-même qu'un fil qui, pour avancer, se darde, comme un tire-bouchon élastique.Jules Michelet (1798-1874)
Lorsque le soleil darde ses rayons sur l'eau de la mer, elle s'échauffe fort lentement ; il est facile d'en comprendre la raison.Émile Bouant (1847-1926)
Et puis, je me sens peu à mon aise sous son regard clair, froid, qui darde comme une flèche de volonté.Georges Darien (1862-1921)
L'air des hautes montagnes peut être excessivement froid, quoique le soleil darde des rayons brûlants.Émile Bouant (1847-1926)
Sous les tropiques, il n'est pas rare de voir des hommes se précipiter brusquement à la mer quand le soleil darde verticalement ses rayons.Émile Durkheim (1858-1917)
Elle s'est levée, tapote sa robe à petits coups, baissant ses yeux noirs que, brusquement, elle darde audacieusement dans les miens.Georges Darien (1862-1921)
On ne saurait se figurer avec quelle intensité le soleil darde ses rayons.Jules Verne (1828-1905)
À chaque changement, l'amour darde ses flèches et avec lui la castration retrouve sa place.Psychanalyse, 2016, Guy Lérès (Cairn.info)
Le soleil ne se cache plus derrière les nuages maintenant, il darde ses rayons ardents sur la terre.Ouest-France, Daniel GIRAUDON, 22/04/2018
Alors, tout est oublié : le soleil ne darde pas de feux dont on se soucie.George Sand (1804-1876)
Afficher toutRéduire

Phrases avec le mot dardé

Le stylet à venin est dardé dans les centres nerveux une seule fois, ou bien à diverses reprises, suivant la structure de l'appareil d'innervation.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Et cela aussi, fleurs et couple, s'agitait sur moi, absolument comme les flots de la mer du théâtre, et sur tout mon corps, je sentais un chatouillement dardé.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Un émerillon affamé qui menaçait dans les airs, s'est dardé comme une flèche dans les arbres.Hector Bernier (1886-1947)
Philomène avait dardé ses yeux au plafond.Paul Féval (1816-1887)
Vous êtes dardé par des yeux rouges, frappé par une main immense, envahi par le réel massif d'un corps qui n'est plus noué au langage.Che vuoi ?, 2011, Monique Tricot (Cairn.info)
Le soleil avait dardé gaiement tout le jour sur le toit de ma mansarde, et la chambre était chaude.Charles Dickens (1812-1870), traduction Charles Bernard-Derosne (1825-1904)
Son regard fixe, dardé sur la flamme, paraissait y contempler la suite d'un roman, le spectacle d'un drame.Albert Delpit (1849-1893)
Le sourire livide est là, maintenant, dardé tour à tour sur le front léthargique et le cœur vacillant du malade.Hector Bernier (1886-1947)
En même temps les cheveux s'enflammèrent en donnant un seul jet de feu, clair, rapide, dardé comme une langue rouge.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.
Le dessous des mots Le vin : savoir le siroter pour savoir en parler (et vice versa) Le vin : savoir le siroter pour savoir en parler (et vice versa)

Comment peut-on encore expliquer qu'à chaque sortie d'un énième manuel de dégustation, les buveurs affolés se jettent dessus comme la petite vérole...

19/12/2022