Email catcher

débonnairement

Définition

Définition de débonnairement ​​​ adverbe

D'une manière débonnaire.

Exemples

Phrases avec le mot débonnairement

Au même instant mon frère leva la tête et me regarda résolument dans les yeux avec un sourire imperceptible et débonnairement moqueur.Léon Tolstoï (1828-1910), traduction Michel Delines (1851-1914)
Il me semblait qu'il y aurait eu quelque chose d'avilissant pour moi si j'avais débonnairement consenti à cesser d'être ce que j'avais été jusque-là.Pons de l'Hérault (1772-1853)
Il fut accueilli débonnairement par les hospitaliers qui administraient désormais l'établissement, mais mourut peu de temps après avoir communié avec dévotion, le cours de son existence étant achevé depuis longtemps.Le Moyen Age, 2012, Pierre-Vincent Claverie (Cairn.info)
Parmi les voyageurs, ceux qui se laissent le plus débonnairement et le plus longtemps piper, sont les mieux vus.Astolphe de Custine (1790-1857)
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de DEBONNAIREMENT adv.

D'une maniere debonnaire. Un victorieux est bien loüable, lors qu'il traitte ses ennemis debonnairement, qu'il leur pardonne.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots nouveaux du Petit Robert (édition 2025) Top 10 des mots nouveaux du Petit Robert (édition 2025)

Chaque année, la nouvelle édition du Petit Robert de la langue française permet aux francophones du monde entier de découvrir les nouveautés de leur...

La rédaction des Éditions Le Robert 07/05/2024
sondage de la semaine