empreint

définitions

empreint, empreinte ​​​ adjectif

au figuré, littéraire Marqué profondément (par). Un poème empreint de nostalgie.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il était empreint d'une pâleur extraordinaire comme un homme qui n'a pas dormi de plusieurs nuits.Walter Scott (1771-1832), traduction Albert Montémont (1788-1861)
Monument héroï-comique, bas, lourd, farci de vermicels, et tout empreint de la grasse matérialité du moment.Jules Michelet (1798-1874)
Augustine, que la douleur rendait presque insensible, montra ces débris par un geste empreint de désespoir.Honoré de Balzac (1799-1850)
Ce morceau est empreint de cette sensibilité profonde, l'un des principaux attributs de son génie, et qui même dans le délire de l'imagination la plus exaltée ne l'abandonne jamais.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
Son opiniâtreté et son comportement empreint de principes ont produit des résultats concrets, car il mène à bien sa tâche de manière honorable et cohérente.Europarl
La dernière scène de leur vie, permis de la trouver d'un égoïsme hideux et repoussant ; permis aussi d'y voir un acte solennel et grandiose, empreint de lugubre majesté.Élie Reclus (1827-1904)
De l'autre côté, celui du parc, tout, au contraire, est majestueux, régulier, empreint d'une harmonie parfaite.Imbert de Saint-Amand (1834-1900)
L’avis qu’a émis votre commission juridique est empreint de mauvaise foi et de mauvaise interprétation des textes.Europarl
Un soir étoilé empreint de romantisme, je me suis retrouvé à la poupe du navire avec une jeune fille.Europarl
Dans les villages, au contraire, la ruine est pour ainsi dire achevée et forme un ensemble empreint le plus souvent d'une grandeur touchante, d'une délicatesse à pleurer.Guillaume Apollinaire (1880-1918)
Une chose frappe toujours en observant les enfants et les mourants, c'est la noblesse parfaite dont la nature les empreint.Jules Michelet (1798-1874)
Cependant le visage du président s'était empreint de sympathie et de tristesse ; il avait échangé un signe rapide avec l'avocat et quelques paroles à voix basse avec les conseillers assesseurs.Victor Hugo (1802-1885)
Le lieu où une plaine fait sa jonction avec une ville est toujours empreint d'on ne sait quelle mélancolie pénétrante.Victor Hugo (1802-1885)
Soudain sa figure s'anime, un tressaillement l'agite, son œil s'empreint d'un éclat singulier, et, d'une main tremblante, elle montre un point qui brillait au large.Jules Verne (1828-1905)
Leur langage, du reste, empreint d'un profond respect pour le trône, contrastait avec celui de leurs adversaires.François-Xavier Garneau (1809-1866)
Ce n'est pas une main amie qui a tracé ce portrait, mais il est empreint d'une grande vérité.Émile Vincens (1764-1850)
Cet air a tellement ému mon âme, qu'il s'est empreint en elle jusqu'à la dernière mesure.Louise Colet (1810-1876)
Elle n'était pas à plus de vingt yards de moi, et je distinguais l'expression d'inquiétude et d'étonnement dont son regard était empreint.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
L'avis de la commission juridique et des droits des citoyens est empreint de ce principe.Europarl
Il est impossible de rendre l'expression de tristesse navrante dont son pâle et doux visage était empreint.Eugène Sue (1804-1857)
Afficher toutRéduire
Les mots croisés du Robert Les mots croisés de la musique Les mots croisés de la musique

Testez vos talents de cruciverbiste avec cette grille exclusive consacrée à la musique ! Niveau standard.

15/07/2021