encre

 

définitions

encre ​​​ nom féminin

Liquide coloré, utilisé pour écrire. Encre violette. Écrire à l'encre. Encre sympathique, dont la trace invisible apparaît sous l'action d'un réactif ou de la chaleur. Encre de Chine, très noire, employée pour le dessin. —  Encre d'imprimerie. Imprimante à jet d'encre.
(idée de noirceur) Une nuit d'encre, très noire. —  familier Se faire un sang d'encre, du souci.
Liquide noir émis par certains céphalopodes (seiche, calmar) pour se protéger.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Et elle courut à une table sur laquelle étaient du papier et de l'encre, et se mit à écrire.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
A ce moment ses élèves apportèrent, sur un immense plateau, un pinceau fait de sacs de riz, tout imbibé d'encre.Edmond de Goncourt (1822-1896)
Vous fournissez la matière qui me sert à rendre visible ce qui vit en moi ; vous ne contenez que de l'encre, l'ami, pas autre chose.Hans Christian Andersen (1805-1875)
Il ne s'agit que de leur en écrire la manière, avec une plume de fer, sans encre, & sur un papier fort.Valentin Haüy (1745-1822)
C'est noir comme de l'encre, et si gros qu'on pourrait le voir de dix lieues à la ronde.Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
Il traîna laborieusement une table et le vieux fauteuil près de la cheminée, et posa sur la table une plume, de l'encre et du papier.Victor Hugo (1802-1885)
Quand on a la feuille de papier qui attend sa semence d'encre, il ne convient de s'attarder ni au lit ni à table.Edmond Lepelletier (1846-1913)
Le petit bout de la plume passait derrière leur oreille, et leur pouce conservait encore quelques légères taches d'encre.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Ajoutez à tous ces changement, qui ont fait reculer l'art, une autre fantaisie moderne, l'encre grise, qu'on trouve plus belle que l'encre noire.Benjamin Franklin (1706-1790), traduction Jean Henri Castéra (1749-1838)
D'une main hâtive, il prit la plume, la trempa dans l'encre et la pointa sur le papier.Eugène Chavette (1827-1902)
Jacques s'élança de manière à couper l'eau et à se trouver en avant du corps ; par malheur, la nuit était sombre ; on eût dit que la rivière roulait de l'encre.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
On écrivait d'abord une lettre à l'encre ordinaire, où l'on donnait toutes sortes de nouvelles courantes ; puis, dans l'intervalle des lignes se plaçaient des choses compromettantes.Jules Janin (1804-1874)
Je crois que ç'a dû être un tonnerre sourd, le ciel était noir comme de l'encre.George Sand (1804-1876)
Tout à coup il demanda du papier et de l'encre et se mit à écrire avec une vitesse singulière.Marcel Proust (1871-1922)
Jacques, ce que vous lui diriez, écrivez-le-lui, voici des plumes et de l'encre, je porterai fidèlement votre lettre.Émile Gaboriau (1832-1873)
J'ai toujours eu plus peur d'une plume, d'une bouteille d'encre et d'une feuille de papier que d'une épée ou d'un pistolet.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il était nuit ; de grands nuages, noirs comme l'encre à leur centre, cuivrés à leurs franges, roulaient péniblement d'orient en occident.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
C'est ce malheur-là qui est cause que je t'écris avec de l'encre noire et non pas avec de l'encre bleue, comme je te l'avais promis.Jules Girardin (1832-1888)
Parce que j'ai devant moi plume, encre et papier, et que vous êtes décidé à me lire, faut-il que j'abuse de cela pour vous ennuyer à loisir ?Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
On mit à contribution, parmi les aspirants seulement, toutes les bouteilles d'encre dont on pouvait disposer pour le bien et le succès de la chose.Édouard Corbière (1793-1875)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ENCRE » s. f.

Liqueur noire faite avec du vitriol, de la noix de galle & de la gomme, qui sert à écrire. L'encre d'Imprimerie se fait avec de l'huile de noix, ou de lin, & de la terebentine, & avec du noir, le tout cuit ensemble, qui sert à imprimer. Il y a aussi de l'encre rouge, qu'on appelle rosette. L'encre de la Chine vient en petits pains, & sert aux Dessinateurs. On dit de l'encre double, de l'encre luisante. On dit aussi au figuré, Escrire de bonne encre, pour dire, Faire une recommandation. On dit aussi en proverbe, Il n'y a plus d'encre au cornet, pour dire, qu'on est espuisé. Ce mot, selon Menage, vient de l'Italien inchiostro, qui a été fait du Latin encaustrum, dont les Polonois ont fait incaust, les Flamans inkt, les Anglois inke.
Les mots croisés du Robert Les mots croisés de la musique Les mots croisés de la musique

Testez vos talents de cruciverbiste avec cette grille exclusive consacrée à la musique ! Niveau standard.

11/05/2020