Email catcher

ensommeillement

Définition

Définition de ensommeillement ​​​ nom masculin

Fait de s'endormir.

Exemples

Phrases avec le mot ensommeillement

Toutes passaient les heures inoccupées de leurs journées dans l'espèce d'ensommeillement stupide d'un paysan conduisant, sous le midi, une charrette de foin.Edmond de Goncourt (1822-1896)
La grossesse est alors présentée comme une phase d'ensommeillement nécessaire à l'intégration des transformations, afin que celles-ci ne mettent pas à mal le sentiment de continuité d'existence.La psychiatrie de l'enfant, 2011, Julie Cohen-Salmon, François Marty, Sylvain Missonnier (Cairn.info)
Toutes ces années rejoignent en direct la nuit qui les hante et que l'hypnose périodique de l'ensommeillement relaie.Revue française de psychanalyse, 2020, Pascal Quignard (Cairn.info)
Mais il dure des heures, ce bavardage enfantin auquel, d'abord, on sourit ; et on se sent noyé sous un flux lent d'ennui et d'ensommeillement.Han Ryner (1861-1938)
Soit l'ensommeillement qui gagne la pensée à mesure qu'elle s'efforce de connaître, effort fatigant et reposant à la fois dont le rire éveille.Lignes, 2005, Sandrine Israël (Cairn.info)
Rentré à la maison, à la chaleur de votre feu, une espèce d'ensommeillement s'empare de vous, une plaisante immobilité monte dans vos jambes et vos bras fatigués.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots de l'année 2023 Top 10 des mots de l'année 2023

Pour la première fois, Le Robert présente le Top 10 des mots ayant marqué l’année qui vient de s’écouler. Sélectionnés à partir des statistiques...

La rédaction des Éditions Le Robert 08/01/2024
sondage de la semaine