Email catcher

fabliau

définitions

fabliau ​​​ nom masculin

Petit récit en vers de huit syllabes (xiiie et xive siècles). Des fabliaux.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Son œuvre est, disait-on, très variée : il a cultivé notamment le roman, le poème allégorique, le poème moral, et fait des fabliaux.Charles-Victor Langlois (1863-1929)
Ceux-ci réservent quelques morceaux choisis de leurs plus drôles fabliaux.Ouest-France, 14/06/2013
C'est une imitation des anciens fabliaux chevaleresques, traitée encore dans le style populaire.Jacques Cazotte (1719-1792)
La noblesse n'avait d'autre roman que l'adultère, ni les bourgeois d'autre sujet de fabliau.Jules Michelet (1798-1874)
On dirait plutôt le sujet goguenard d'un fabliau français.Auguste Angellier (1848-1911)
Toute une littérature de nuit, qui ne sut pas un mot de celle du jour, peu même des fabliaux bourgeois.Jules Michelet (1798-1874)
Nous en dirons autant des fabliaux du moyen âge, ces frères d'origine des contes populaires.Emmanuel Cosquin (1841-1919)
À vocation satirique et morale, les fabliaux prêtent toujours à rire en associant ruse, grivoiserie ainsi que comique des gestes et des mots.Ouest-France, 17/02/2016
Une collection d'instruments que chacun a pu admirer avant d'écouter un fabliau.Ouest-France, 13/02/2014
Le souvenir du fabliau de la cigogne enlevant une arête du gosier du renard.Champfleury (1821-1889)
Là crut aussi cette chose légère, profonde pourtant, ironique à la fois et rêveuse, qui retrouva et ferma pour toujours la veine des fabliaux.Jules Michelet (1798-1874)
Une ironie, mesquine encore et de malice, digne des fabliaux, est ici dans l'histoire.Jules Michelet (1798-1874)
Il est cité fréquemment dans les vieilles chansons, dans les fabliaux et les tensons des troubadours, toujours en rappelant des idées gracieuses.Eugène Muller (1826-1913)
Chez nous, au contraire, le conte est presque toujours rimé ; nous avons suivi la voie ouverte par nos vieux auteurs de fabliaux.Alcide Bonneau (1836-1904)
Ce conte annamite se retrouve presque identiquement dans un vieux fabliau allemand.Emmanuel Cosquin (1841-1919)
La chanson, comme le fabliau, s'amuse des ruses des femmes sans prendre au sort des maris un intérêt excessif.Anatole France (1844-1924)
C'est pour cette raison qu'elle était parfois critiquée dans les fabliaux.Ouest-France, Olivier RENAULT, 18/07/2018
Riez donc, bons vieux temps joyeux ; riez, facétieux noëls ; riez, plaisants fabliaux ; amusez-vous de votre honte.Jules Michelet (1798-1874)
Sous le nom de fabliau, puis de nouvelle, il est presque aussi vieux que notre littérature.Jules Lemaître (1853-1914)
Ses auteurs de fabliaux sont encore des historiens, au moins en ce qui concerne les mœurs publiques.Jules Michelet (1798-1874)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « FABLIAUX »

Vieux mot qui s'est dit autrefois des compositions & contes faits à plaisir que faisoient les anciens Poëtes Provençaux, appellez Trouveres, & que les Chantres ou Menestriers alloient chanter dans les maisons des Princes & Grands Seigneurs.
Drôles d'expressions Faire un tabac Faire un tabac

« C’est une folie comme du tabac ; quand on y est accoutumée, on ne peut plus s’en passer », plaisante Madame de Sévigné à propos d’un parfum (1675).

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 21/12/2021