fausse couche

définitions

fausse couche ​​​ nom féminin

Interruption accidentelle de la grossesse entraînant la mort du fœtus. Des fausses couches.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il parait que plusieurs de ces demoiselles en ont fait fausse-couche, et que les plus vertueuses mettront au monde des enfants marqués d'un petit balai sur le nez.George Sand (1804-1876)
Toinette se fatigua, fit une fausse couche, heureusement peu avancée.Paul Margueritte (1860-1918)
Cependant, après ce long terme, ma mère fit une fausse couche de deux jumeaux, causée par l'ignorance des médecins.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Il y aura sans doute une fausse couche.Émile Zola (1840-1902)
Tous les accidents les plus effrayants se succédèrent pendant quelques jours, et finirent par une fausse-couche dont les suites me mirent vingt fois au bord du tombeau.Isabelle de Charrière (1740-1805)
Une fausse couche survint brusquement peu de jours après, puis une péritonite se déclara.Albert Cim (1845-1924)
Ses douleurs étaient si aiguës, ses cris si perçans que je crus qu'elle allait expirer, ou au moins faire une fausse couche.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Elle avait aussi, depuis son mariage, trouvé un moment pour faire un héritier et une fausse couche.Guillaume Apollinaire (1880-1918)
Je me trouvai très mal et, avant la fin de la nuit, tous les symptômes d'une fausse couche devinrent menaçants.Marquise de La Tour du Pin Gouvernet (1770-1853)
Quatre jours après, la femme eut une fausse couche – une fausse couche ?Octave Mirbeau (1848-1917)
Il n'est pas encore sûr qu'elle ne fasse pas une fausse couche.Maurice Fleury (1856-1921)
Mais le coup avait été si violent que dans la nuit elle eut une fausse couche, suivie d'une de ces pertes par où la vie s'écoule.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Il m'a aidée à la relever, et au premier mot de fausse couche, voilà qu'il s'est trouvé mal à son tour...Émile Zola (1840-1902)
Une récente fausse couche l'avait beaucoup enlaidie, achevant le désastre de sa beauté blonde, si vite fanée.Émile Zola (1840-1902)
Dans l'été de 1667, elle fit une fausse couche, et reçut en même temps deux très-sensibles coups.Jules Michelet (1798-1874)
Ce n'est cependant ni une naissance prématurée ni une fausse couche.Europarl
Je commençais à sentir des douleurs qui semblaient annoncer une fausse couche ; mes souffrances redoublaient et devenaient si violentes, qu'elles m'arrachaient des cris.Marie-Louise-Victoire de Donnissan La Rochejaquelein (1772-1857)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « FAUSSE COUCHE » s. f.

Accouchement d'une femme avant terme par quelque accident, ou d'un enfant qui n'est pas encore bien formé.
 
En Peinture, les fausses couleurs sont verd de gris, tournesol, rose, faus vermillon, inde & fleurée, qu'il est deffendu d'employer en huile, mais seulement en detrempe ; autrement c'est fausse besogne.
 
Coup faus, est un coup qui n'a pas reüssi, qui n'a pas porté. Quand au piquet le premier a fait peu de points, on dit qu'il a fait un coup faus.
Les mots croisés du Robert Les mots du voyageur Les mots du voyageur

En attendant de pouvoir explorer de lointaines contrées, voyagez avec les mots-croisés du Robert... Une nouvelle grille thématique à découvrir ici !

10/06/2021