finette

 

définitions

finette ​​​ nom féminin

Étoffe de coton dont l'envers est pelucheux.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Finette avait pris deux livres de beurre frais, des œufs, du lait et de la farine pour faire un excellent gâteau à sa marraine, afin d'en être bien reçue.Marie-Catherine d'Aulnoy (1651-1705)
On peut le faire en flanelle ou en finette en hiver.Louise d'Alq (1840-1910)
Finette qui était pleine d'esprit et de beauté, se désespérait d'être si maltraitée.Marie-Catherine d'Aulnoy (1651-1705)
Finette, nous parlons, nous parlons, et les affaires ne marchent pas.Eugène Sue (1804-1857)
Finette, qui ne disait mot, se tenait derrière les autres, et secouait sa cendre à merveille, sans que le vent ni la pluie y gâtassent rien.Marie-Catherine d'Aulnoy (1651-1705)
Finette fermait les yeux, et ne dormait pas.Marie-Catherine d'Aulnoy (1651-1705)
Un pantalon en finette grise, terminé par des bouts de jambes, de serge noire, en forme de pantalon d'homme !...Judith Gautier (1845-1917)
Finette, le temps presse, la nuit vient, il faut profiter de ce qui reste de jour.Eugène Sue (1804-1857)
Finette était la meilleure fille du monde ; elle eut encore pitié de ses sœurs.Marie-Catherine d'Aulnoy (1651-1705)
Afficher toutRéduire
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui viennent de l’arabe Top 10 des mots qui viennent de l’arabe

Non, le français n’a pas emprunté des mots qu’à l’anglais ! De tout temps, notre lexique s’est enrichi grâce à de nombreuses langues et l’arabe fait partie des sources les plus importantes.

Édouard Trouillez 17/07/2020