fléchi

 

définitions

fléchi ​​​ , fléchie ​​​ adjectif

Linguistique Qui a subi une flexion. Les formes fléchies d'un verbe.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Malgré l'inconsciente complicité des imbéciles, l'union morale de la nation en face des barbares n'a pas fléchi.Jean Massart (1865-1925)
Mais j'ai renfermé en moi-même ces luttes d'un moment et personne ne peut dire qu'un officier français a fléchi là où d'autres ne faiblissaient pas.Anatole France (1844-1924)
Tout allait bien ; la petite voûte n'avait pas bougé : aucune partie de l'édifice n'avait fléchi.George Sand (1804-1876)
Bouvard ayant salué de droite et de gauche, fléchi le menton, et levé les bras, commença.Gustave Flaubert (1821-1880)
Leur vigueur mentale a fléchi ; la sève féconde est tarie ; l'homme fait apparaît, et, souvent c'est l'homme fini.Gustave Le Bon (1841-1931)
Dix fois dans la journée, se courber, un genou fléchi en devant, l'autre jambe tirée en arrière.Denis Diderot (1713-1784)
La gouvernante, après avoir respectueusement fléchi le genou à l'entrée de la salle, se tint auprès de la porte, tandis que les enfants entouraient leur bisaïeule.Eugène Sue (1804-1857)
Est-ce l'homme qui eût fléchi dans son devoir qui se serait conduit avec cet héroïsme.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Son dos était penché comme un tronc de haári fléchi par le vent maraámu : mais le vieil homme en imposait encore.Victor Segalen (1878-1919)
Les raouts ont exalté le sentiment que je portais déjà à nos bons et utiles gendarmes ; mon amour pour la liberté a toujours fléchi devant eux.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
Il est arrivé tout un paquet de valeurs sur le marché, les cours auraient certainement fléchi, si je n'étais intervenu.Émile Zola (1840-1902)
Sa fierté naturelle, le sentiment de sa dignité, n'avaient pas fléchi au milieu de ces nouvelles épreuves.Jules Verne (1828-1905)
A nous les châteaux, à nous les courtisanes, à nous les belles émigrées dont les sourires ont fléchi nos cœurs de tigres !Ernest Hamel (1826-1898)
Et elle marchait toujours avec ce long mouvement de chaloupe comme si chaque jambe, à chaque pas, eût légèrement fléchi.Guy de Maupassant (1850-1893)
N'étaient-ils pas la peuplade élue, celle en faveur de qui, pour la première fois depuis cent siècles, la loi implacable avait fléchi ?Joseph Henri Rosny (1856-1940)
Devant le diktat qui lui est imposé, presque tous ses membres ont fléchi le genou.Europarl
Et les monarques, devant lui, ont fléchi leurs genoux tremblans, lui ont rendu grâces pour un trône !George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Mais à s'imaginer seulement qu'elle a fléchi de même, peut-être, et roucoulé, auprès d'un autre, un peu avant, un éclair vous traverse ; on se sent devenir un autre homme.Paul-Jean Toulet (1867-1920)
Moi, j'en avais huit à peine, et mon corps eût fléchi sous le poids d'une armure.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
La crainte d'un scandale et d'un ridicule désastreux, qui se mêle toujours aux plus tragiques aventures conjugales, ne l'eût pas arrêté, que la raison économique l'eût fléchi.Louis Ulbach (1822-1889)
Afficher toutRéduire
Le mot du jour Déconfinement Déconfinement

Retrouvez ici les mots récemment inclus à notre dictionnaire gratuit Dico en ligne Le Robert - et notamment, les mots de la crise sanitaire du coronavirus. 

10/06/2020