foncièrement

définitions

foncièrement ​​​ adverbe

Essentiellement, profondément. Être foncièrement bon.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il n'avait pu être conçu que par un esprit foncièrement monarchique dont toutes les origines se confondaient, pour ainsi dire, avec celles de la royauté.Alfred Schalck de La Faverie (1857-1921)
Foncièrement simple, concentrée, attachée au terre à terre et à la régularité des existences ouvrières, cette vie, si bornée d'apparence, avait ses échappées au dehors.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Il n'échafaudait plus de laborieuses supercheries (du reste inutiles) pour atténuer d'un soupçon d'honnêteté le dessein foncièrement impudique qu'en utilisant l'abri au prix d'un tarif variable, ils préméditaient d'accomplir.Camille Lemonnier (1844-1913)
Il n'en serait pas ainsi s'il n'y avait pas quelque chose de foncièrement mauvais dans les institutions.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Il faudrait donc être foncièrement mauvais pour ne pas soutenir le catalogue de bonnes intentions et la politique sociale angélique prônés par ce rapport.Europarl
Les questions en rapport avec la justice et les affaires sociales sont foncièrement différentes de bon nombre de questions traitées dans le cadre du premier pilier.Europarl
Foncièrement bonne femme, ennemie des discours malicieux, j'avais toujours un sourire de commande aux ordres de tous ses bons mots.Claire-Élisabeth-Jeanne Gravier de Vergennes Rémusat (1780-1821)
C'est là une question, on l'a dit très justement, qui n'est ni technique ni technocratique mais foncièrement politique.Europarl
Presque toujours, ceux que nous appelons improprement « mal élevés » sont des êtres qui ont reçu au contraire une éducation plus que suffisante, mais qui y sont restés foncièrement réfractaires.Pierre Loti (1850-1923)
Entre les deux égarés qui s'aiment, reste toujours la barrière des hérédités et des éducations foncièrement différentes, l'abîme des choses qui ne peuvent être comprises.Pierre Loti (1850-1923)
Toute méthode pouvait y être appliquée, sauf ce qui s'y opposait d'une façon flagrante, comme, par exemple, le style nettement allemand, foncièrement français, indiscutablement russe, etc.Nikolai Rimsky-Korsakov (1844-1908), traduction Ely Halpérine-Kaminsky (1858-1936)
J'appris trop bien vite qu'en général la population orléanaise n'avait pas en réserve une forte provision de civisme et que, foncièrement, notre apparition n'avait pas fait le plus grand plaisir.Claude Fournier (1745-1825)
Mais maintenant on hésite à se prononcer : personne ne croit que cela soit si foncièrement bête.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Il faut s'élever au-dessus de soi-même, abjurer toute faiblesse, briser ses propres affections si elles contrarient la marche d'un pouvoir élu par le peuple et réellement, foncièrement révolutionnaire.Albert le Roy (1856-1905)
C'était un jeune homme assez ignorant, élevé en enfant gâté, mais foncièrement bon ; la délicatesse du cœur élève l'intelligence quand besoin est.George Sand (1804-1876)
Nous estimons que l'accord relatif aux services financiers que nous examinons aujourd'hui est foncièrement un bon accord.Europarl
Cependant, les amendements votés en commission du chômage inversent la tendance et transforment le rapport en une liste régressive de bonnes intentions socialistes, faite de propositions foncièrement nuisibles.Europarl
Ils auront pu donner un nom différent à un roi qui leur aurait été commun, et qui serait foncièrement le même.Volney (1757-1820)
On arrive ainsi à cette conséquence : s'il n'y a rien que de nécessaire, rien n'est définitivement et foncièrement nécessaire.Alfred Fouillée (1838-1912)
Monique restait, malgré elle, de ces natures si foncièrement droites qu'un coup de barre les peut redresser, à l'instant où il semble qu'elles chavirent.Victor Margueritte (1866-1942)
Afficher toutRéduire
Le dessous des mots La ribouldingue du samedi soir La ribouldingue du samedi soir

En ces temps moroses où les réjouissances nous sont chichement comptées, laissons-nous aller à recenser les multiples mots désignant le fait de s’amuser sans retenue.

Marie-Hélène Drivaud 12/02/2021