friponnerie

 

définitions

friponnerie ​​​ nom féminin

vieux ou littéraire Caractère ; action de fripon (1).
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il écrit un roman entier en style ironique pour persécuter et assommer la friponnerie et la trahison.Hippolyte Taine (1828-1893)
Ce commis, chassé pour quelque friponnerie, se sert de ce papier pour les rançonner.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
Si l'on continue cette friponnerie malgré la plus grande surveillance, que sera-ce lorsque je serai en avant et qu'il y aura des envois multipliés à faire ?Napoléon Bonaparte (1769-1821)
Il n'est pas de ruse qu'ils n'aient employée, pas de friponnerie qu'ils n'aient tentée.Jules Verne (1828-1905)
S'il est un fripon, c'est le plus grand des fripons, car il joint l'ingratitude à la friponnerie.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Ce n'était point un homme fourbe, et le grand respect qu'il avait pour le tien et le mien, aux termes de la société actuelle, le rendait incapable de friponnerie.George Sand (1804-1876)
Il me croyait sans défiance ; il ne me fut pas difficile d'acquérir des preuves de sa friponnerie.Paul de Kock (1793-1871)
Un abus de confiance, une friponnerie me fit perdre cent mille francs, ce qui ajouta à mes embarras.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
La probité, toujours dupée, craindra de se trouver aux prises avec la friponnerie et de succomber, même en présence de la justice.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Je ne prêterai jamais les mains à une friponnerie, quelque petite qu'elle soit.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Est-ce à dire qu'instruction et friponnerie sont synonymes ?Volney (1757-1820)
Il fait un bruit étrange, accuse ses valets-de-chambre de friponnerie, et dit qu'il vouloit absolument qu'on la trouvât.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
Ils sont entre eux fort délicats sur le choix de leurs camarades et refusent d'admettre tous ceux qui ont commis la moindre friponnerie.Louis-Antoine de Bougainville (1729-1811)
Plus tard, la friponnerie se mêla à tout cela ; mais alors (1728) ces étranges scènes populaires étaient très pures.Jules Michelet (1798-1874)
Le public les connaît ; et que de fois des journalistes de mes amis se sont indignés devant moi des agissements de ces usines de friponnerie !Guy de Maupassant (1850-1893)
Dans toutes les conditions, le pauvre est bien proche de l'homme de bien, et l'opulent n'est guère éloigné de la friponnerie.Jean de La Bruyère (1645-1696)
Mais, peu de temps après, une friponnerie plus insigne vint lui fournir l'occasion de se venger de ce misérable.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Ta probité bavarde m'est plus insupportable que ne me le serait la friponnerie de l'escroc qui vole sans mot dire.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Les preuves de fraude, de mauvaise foi, et de friponnerie criante, ne furent que trop faciles à acquérir.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Beckman parle d'une friponnerie qui leur est fort ordinaire dans la vente de leurs bestiaux.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « FRIPPONNERIE » s. f.

Action de frippon. Les chicaneurs, les joüeurs, les escoliers, les laquais, font mille fripponneries.
Les mots du bitume Miskine, Miskina Miskine, Miskina

n. et adj. : « pauvre, faible »

16/02/2020