gagnage

 

définitions

gagnage ​​​ nom masculin

vieux ou régional Pâturage ; champ où le gibier va prendre sa nourriture.
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « GAGNAGES » s. m. plur.

Terres labourées où vont paistre les bestiaux.
 
GAGNAGES, en termes de Palais, se dit aussi des fruits des terres emblavées. Par l'article 59. de la Coûtume de Paris, le Seigneur peut prendre les gagnages de la terre par luy saisie, en rendant les labours & semences. Boutillier a appellé Terres gagnables, celles qui se labourent & cultivent avec grande peine : & ce mot est venu par corruption de ahanables, qui sont fortes, & qu'on laboure avec ahan. Du Cange dit que ce mot vient de gagnagium ou wagnagium, qui vient de gain ou gaaing, vieux mot François qui répondoit au Latin lucrum ; d'où vient qu'on appelloit terrae lucrabiles, les terres labourables. On appelloit aussi Gaignage, la recolte & l'autome gain, d'où est venu le nom de regain.
 
GAGNAGES, en termes de Venerie, se dit des terres chargées de grains où les bestes fauves vont au viandis. Ce cerf a fait sa nuit aux gagnages, y est allé viander.
Le dessous des mots Lexicovid Lexicovid

Tous les grands événements historiques contribuent à créer ou à diffuser un vocabulaire spécifique.

Marie-Hélène Drivaud 27/09/2020