garçonnière

 

définitions

garçonnière ​​​ nom féminin

Petit appartement pour un homme seul. ➙ studio.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
D'abord elle, sous des noms divers : une fille garçonnière, paradoxalement cynique, et qui espère étonner toujours en rabâchant éternellement les mêmes agressions.Han Ryner (1861-1938)
Cet appartement était aussi confortablement meublé que peut l'être une garçonnière.Théophile Gautier (1811-1872)
Sylvie, aux petits pas, vifs, souples et dansants, riait de son allure garçonnière et sportive ; mais elle appréciait la belle harmonie de ce corps vigoureux.Romain Rolland (1866-1944)
Il imagina cette nudité de dix-sept ans garçonnière à demi.Paul Adam (1862-1920)
A côté de la têtue, de la garçonnière qu'elle restait parfois, elle était devenue une soumise, une tendre, aimant à être aimée.Émile Zola (1840-1902)
Elle ne courut pas vers le peintre, comme à l'ordinaire, avec une garçonnière curiosité.Georges Ohnet (1848-1918)
Les unes étalent avec une insouciance aristocratique une gorge précoce, les autres montrent avec candeur une poitrine garçonnière.Charles Baudelaire (1821-1867)
Leur parole à la fois hardie et caline, caressante et garçonnière, donnait à la causerie sa liberté piquante.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Mis en possession de la fortune de son père, il s'était émancipé et, installé dans une élégante garçonnière, avait commencé à mener la vie joyeuse.Georges Ohnet (1848-1918)
Elle lui avait du même coup fait cadeau, en toute propriété, de son ancienne garçonnière.Victor Margueritte (1866-1942)
Afficher toutRéduire
Drôles d'expressions À la bonne franquette À la bonne franquette

À la bonne franquette : sans façon, sans cérémonie. 

Alain Rey 16/02/2020