Email catcher

gonflait

Formes

Exemples

Phrases avec le mot gonflait

Il aurait remplacé leurs secteurs d'activité par ceux qui étaient éligibles aux aides, et gonflait leur chiffre d'affaires de 2019.Ouest-France, 28/09/2021
Une sensation de langueur et de joie grandissante gonflait sa poitrine durcie.Pierre Louÿs (1870-1925)
Chaque escadron ondulait et se gonflait comme un anneau du polype.Victor Hugo (1802-1885)
Fumées, vapeurs sulfureuses, air enivrant de la contrée, tout cela semble l'aura qui gonflait, troublait la sibylle et la forçait de parler.Jules Michelet (1798-1874)
Le score gonflait inexorablement pour atteindre les vingt points d'écart à six minutes du terme (75-55).Ouest-France, 10/12/2017
Il tordait les plumes de leurs chapeaux, gonflait leurs jupes et leurs joues presque.Aimery de Comminges (1862-1925)
Celui qu'on remarquait le plus était un joueur de flûte, qui gonflait ses joues et faisait courir rapidement ses doigts sur son instrument.Revue d'Histoire de la Shoah, 2012, Johanna Rothermund (Cairn.info)
Marchand ambulant de fruits et légumes, après un tour de passe-passe avec le terminal bancaire, il gonflait (beaucoup) la note.Ouest-France, 22/06/2021
Si la fouée gonflait lentement, alors on pouvait enfourner le pain.Ouest-France, Colyne EMERIAU, 23/08/2021
Le juge d'instruction criminelle avait posé sa plume et se frottait les mains en manifestation du contentement qui gonflait sa poitrine.Henry de Graffigny (1863-1934) et Georges Le Faure (1856-1953)
La mer se gonflait déjà de quelques houles, mais le steamship ne les ressentait pas.Jules Verne (1828-1905)
Il avait des effets secondaires épouvantablement importants : cet enfant gonflait, gonflait, gonflait et n'allait pas bien du tout.La lettre de l'enfance et de l'adolescence, 2004, Viviane Durand, Pascale Mignon (Cairn.info)
Et jour après jour, le cœur des bourreaux se gonflait de fierté et de satisfaction devant les perfectionnements apportés à cet enfer.Revue d'Histoire de la Shoah, 2012, Sara Bouskéla-Schipper, Mihal Gans (Cairn.info)
Il s'aperçut que sa chemise se gonflait lorsque suspendue au-dessus du poêle, il en fermait le col.Humanisme et Entreprise, 2013, Vincent Calvez (Cairn.info)
La belle ne supportait pas cet instrument qui gonflait ses joues et la rendait ainsi très laide.Sens-Dessous, 2015, Gilles Boudinet (Cairn.info)
Il en gonflait sa poitrine avec une volupté avide : c'était la première fois qu'il respirait depuis dix jours.Edmond About (1828-1885)
Mais son cœur se gonflait à l'étouffer, elle avait la honte de s'avouer qu'elle était assez lâche pour l'aimer toujours, l'aimer davantage.Émile Zola (1840-1902)
Était-ce déjà l'espérance du numérique qui gonflait nos poumons ?Présence Africaine, 2004, Balufu Bakupa-Kanyinda (Cairn.info)
Et tous les matins, on regardait si le genou gonflait par rapport à ce qu'il avait enduré la veille.Ouest-France, Léo DUBOIS, 19/05/2021
Il gonflait d'air plein de petits cœurs en proie à la passion.Vacarme, 2016, Çağla Aykac (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.