gouache

 

définitions

gouache ​​​ nom féminin

Peinture à l'eau faite de matières colorantes opaques. Tube de gouache. Peindre à la gouache.
Tableau peint par ce procédé.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
A gauche, un grand peuplier, faisant un cône noir de cyprès ; en face et à droite, des cheminées de fabriques, des coteaux, comme lavés d'une blanche eau de gouache.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Bistre sur trait de plume avec rehauts de blanc de gouache.Edmond de Goncourt (1822-1896)
Mais la raison est que la gouache alourdit ce qu'elle touche, et qu'en fin de compte, elle est moins artistique que l'aquarelle « franche ».Robert de la Sizeranne (1866-1932)
J'obtins de laisser là le crayon et de peindre à la gouache.Stendhal (1783-1842)
On peut trouver ça très joli, mais n'est-ce point, au fond, de la très petite couleur, bonne à laisser à la peinture à la gouache ?Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Encore belle et jeune même, elle se vit réduite à faire de petits portraits à la gouache pour exister.Laure Junot d'Abrantès (1784-1838)
Si, par hasard, on nous montre une gouache plus légère qu'une aquarelle, nous n'hésiterons pas à l'admirer, sans reprocher à l'artiste le blanc dont il s'est servi.Robert de la Sizeranne (1866-1932)
Bistre avec rehauts de blanc de gouache sur un papier préparé, à la nuance verdâtre.Edmond de Goncourt (1822-1896)
Cinq ou six, à l'aquarelle, à la gouache, aux deux crayons, traînaient sur la table et sur les chaises.Anatole France (1844-1924)
Dessin à la plume, lavé sur frottis de sanguine, et rehaussé de gouache.Edmond de Goncourt (1822-1896)
Tous, nous avons horreur de la gouache en aquarelle.Robert de la Sizeranne (1866-1932)
Dessin au crayon noir, rehaussé de craie et de blanc de gouache qui a noirci.Edmond de Goncourt (1822-1896)
Dessin à la plume, lavé au bistre sur frottis de sanguine, et rehaussé de blanc de gouache, avec un repentir pour la figure de la femme.Edmond de Goncourt (1822-1896)
Au fond, cette peinture, la vraie peinture de la porcelaine, est, pour ainsi dire, de la gouache translucide.Edmond de Goncourt (1822-1896)
Le ciel, les arbres, les prairies, tout est enveloppé au loin d'une vapeur laiteuse, semblable à un léger blanc de gouache, répandu sur une aquarelle.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Dessin sur papier brunâtre à la pierre noire, lavé de bistre et rehaussé de blanc de gouache.Edmond de Goncourt (1822-1896)
Peinture qu'on sent faite d'après nature, sur un morceau de soie entièrement recouverte de gouache, et qui joue la peinture à l'huile.Edmond de Goncourt (1822-1896)
Dessin à la pierre noire, relevé de plume, lavé d'aquarelle et de gouache dans le ciel.Edmond de Goncourt (1822-1896)
Peinture à la gouache, jouant la peinture à l'huile, sur une planchette destinée à être attachée par un clou à un pilastre ou à une colonne.Edmond de Goncourt (1822-1896)
Enfin, les femmes seules ont le temps de s'occuper des arts, et l'on ne peint guère qu'à la gouache et à l'aquarelle.Stendhal (1783-1842)
Afficher toutRéduire
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui vous font parler latin sans le savoir Top 10 des mots qui vous font parler latin sans le savoir

Rosa, rosa, rosam, rosae, rosae, rosa... Si cette petite rengaine réjouit les forts en thème, elle peut aussi rappeler de mauvais souvenirs à certains ! Pourtant, comme les autres langues romanes, le français est issu du latin et la majorité de son lexique est héritée de cette langue morte. Certains mots et expressions ont même été directement empruntés à la langue latine, et nous les employons quotidiennement sans forcément nous en rendre compte. Pour preuve, je vous propose un petit voyage au cœur de la langue française afin de découvrir dix mots latins qui se sont dissimulés dans notre vocabulaire. In fine, plutôt vivace le latin !

Édouard Trouillez 19/12/2019