han

définitions

han ​​​ interjection et nom masculin invariable

Onomatopée traduisant le cri sourd d'une personne qui fait un violent effort. —  nom masculin invariable Pousser des han.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Serrant sa ceinture rouge, le plus fort, le plus leste, s'élançait de la barque, et, sur ce dos immense, sans souci de sa vie, d'un han !Jules Michelet (1798-1874)
Nul bruit humain ne frappait son oreille, hors les han !Jules Verne (1828-1905)
C'est donc pour coucher avec une femme, pour pétrir son corps, en boulangers, avec des han !Jules Renard (1864-1910)
C'était sourd et haletant, on n'entendait que des grognements, des hurlements, des cris rauques, inarticulés : han !Louis Pergaud (1882-1915)
Lorsque le médaillon toucha sa poitrine, le vieillard fit un han prolongé qui annonçait une satisfaction effrayante à voir.Honoré de Balzac (1799-1850)
Le dessous des mots Des fleurs et des hommes Des fleurs et des hommes

Bégonia, forsythia, freesia, zinnia… Qu’ont en commun ces mots ?

Marie-Hélène Drivaud 17/03/2021