héberge

 

définitions

héberge ​​​ nom féminin

Droit Partie supérieure du bâtiment le moins élevé de deux bâtiments contigus.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ne pourraient-ils donc être parasites au même titre, tout en ne ressemblant en rien au travailleur qui les héberge ?Jean Pérez (1833-1914)
On les héberge au château comme des altesses ou des ambassadeurs.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Mais les propriétaires de ces guides ont harcelé ces victimes et ont tenté d'obtenir la suppression de ce site web par le fournisseur d'accès qui l'héberge.Europarl
Remercie le bon philosophe qui t'héberge comme il peut.André Beaunier (1869-1925)
J'héberge depuis quatre mois un vieil invalide français à qui sa croix et sa pension font un revenu de six cents francs.Joseph Vilbort (1829-1911)
Une comtesse l'héberge quelque temps pour lui faire guetter les apparitions qui troublent une maison hantée.Gustave Reynier (1859-1937)
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « HEBERGE » s. f.

Vieux mot qui signifioit autrefois logement. Il se trouve en plusieurs Coustumes, & même en celle de Paris. Jusqu'à son heberge, c'est à dire, Jusqu'à l'estage où il est logé. Borel dit que ce mot vient de burgus, bourg ; & celuy-cy du Grec pyrgon, qui signifie un clocher ou tour.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Le Top 10 des mots du vin Le Top 10 des mots du vin

Le mois de septembre est celui de la rentrée scolaire (quand les conditions sanitaires le permettent !) mais aussi celui des vendanges. À cette occasion, nous avons envie de vous parler vin.

Édouard Trouillez 27/09/2020