hérédité

définitions

hérédité ​​​ nom féminin

Transmission par voie de succession (d'un bien, d'un titre).
Transmission des caractères d'un être vivant à ses descendants par l'intermédiaire des gènes. Science de l'hérédité. ➙ génétique.
Ensemble des caractères, des dispositions hérités des parents, des ascendants. Une lourde hérédité, une hérédité chargée, comportant des tares physiques ou mentales.

synonymes

hérédité nom féminin

atavisme, génétique

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
On voit très clairement que dans la période que nous traversons nous sommes soumis aux fantômes de l'hérédité ou de l'extrême littérature.Marcel Schwob (1867-1905)
Je comprends maintenant ce qu'il y a de vrai et de bon dans ce principe d'hérédité qui rend les générations solidaires les unes des autres.George Sand (1804-1876)
Lui, prêtre, était capable de ravager sa vie pour tenir son serment, dans le combat de sa double hérédité, son père tout cerveau, sa mère toute foi.Émile Zola (1840-1902)
Je ne doute donc pas que l'on s'accorde à le faire investir enfin de l'hérédité qui lui a été promise.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
C'est un argument qu'on n'a point assez fait valoir dans la loi sur l'hérédité de la pairie.Johann Georg Zimmermann (1728-1795), traduction Xavier Marmier (1809-1892)
Hérédité est donc un terme de physiologie signifiant que la constitution organique, la manière d'être physique ou mentale, se transmet des parents aux enfants ou aux descendants.Charles Burlureaux (1851-1927)
C'est par la tradition, par l'hérédité que subsistent les familles, les peuples, l'histoire ; sans tradition, sans hérédité, vous n'auriez rien de tout cela.François Guizot (1787-1874)
Les instincts, les sensations, les penchants légués par l'hérédité se réveillent, se déterminent, s'imposent avec une impérieuse assurance.Joris-Karl Huysmans (1848-1907)
Avant d'aller plus loin dans ce récit, il conviendrait de faire connaître au lecteur les personnages dont notre héros portait en lui l'hérédité.Jacques-Émile Blanche (1861-1942)
Une joie de savant s'était emparée du docteur, devant cette œuvre de vingt années, où se trouvaient appliquées, si nettement et si complètement, les lois de l'hérédité, fixées par lui.Émile Zola (1840-1902)
Et, pour ajouter encore à l'étrange contradiction de la mesure, la puissance du principe et du sentiment de l'hérédité y fut solennellement reconnue et acceptée.François Guizot (1787-1874)
Ce progrès, il le transmet par hérédité, et la sélection assure le triomphe aux volontés les plus énergiques, soit chez les individus, soit chez les peuples.Alfred Fouillée (1838-1912)
Les bases politiques seront le suffrage universel, l'hérédité de la fonction suprême, la division du territoire en grandes agglomérations territoriales correspondant aux anciennes provinces.Jules Lemaître (1853-1914)
Le discours sur l'hérédité ne fit donc que continuer un changement déjà commencé qui ne s'accomplit pas en un jour et comme par un coup de théâtre.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Dans le morne silence de ce coin protecteur, elle l'écoutait renaître et hurler, cette hérédité du mal, triomphante de l'éducation reçue.Émile Zola (1840-1902)
Depuis la double mutilation que lui avaient fait subir, d'abord la révolution de 1830, puis l'abolition de l'hérédité, cette chambre était languissante et comme dépeuplée.François Guizot (1787-1874)
Chacun, de par son hérédité, naît avec une valeur différente : l'inévitable inégalité sociale existe non seulement le jour de la naissance, mais le jour même de la conception.Charles Burlureaux (1851-1927)
Je le répète : les deux principes de l'hérédité et de la personnalité sont naturels, nécessaires, légitimes ; leurs combinaisons peuvent varier à l'infini : elles dépendent d'une multitude de causes.François Guizot (1787-1874)
En avançant en âge l'humanité sent le poids de l'hérédité devenir plus lourd et les transformations plus difficiles.Gustave Le Bon (1841-1931)
Ainsi, dans une société naissante et fort simple, le principe de l'hérédité tient peu de place ; c'est celui de l'activité personnelle, de l'individualité qui domine.François Guizot (1787-1874)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « HEREDITÉ » s. f.

Succession aux biens d'un deffunt. Par le Droit Romain, l'adition d'heredité estoit necessairement requise pour la validité d'un testament. On crée icy des Curateurs aux hereditez vacantes. On est obligé de payer les dettes d'un deffunt, quand on s'est immiscé en son heredité. Un heritier beneficiaire ne les paye que jusqu'à la concurrence des forces de l'heredité.
 
HEREDITÉ, se dit aussi d'un privilege, d'un droit que donne le Roy pour rendre hereditaire une charge, ou un autre droit qui ne l'estoit pas de sa nature. Le Roy a fait des Edits pour donner l'heredité à plusieurs charges. Celles de Secretaire du Roy se possedent en heredité. il y a eu plusieurs Edits pour des confirmations d'heredité.
Drôles d'expressions C’est la quadrature du cercle C’est la quadrature du cercle

Cette expression est utilisée pour désigner un problème dont on sait par avance, parce que cela a été dûment démontré, qu’il n’a pas de solution.

Étienne Klein 22/09/2021