inintelligence

définitions

inintelligence ​​​ nom féminin

Manque d'intelligence.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je m'accusais d'inintelligence plutôt que d'admettre leur signification et j'avais recours à toutes les circonstances atténuantes que fournit la raison pour en détruire l'importance en ma pensée.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
On se damnerait pour une heure d'illusions et d'inintelligence !Jacques-Émile Blanche (1861-1942)
Cocoleu jouant l'imbécillité, ou du moins exagérant son inintelligence !...Émile Gaboriau (1832-1873)
Son inintelligence des âmes, de la vie humaine et de ses complexités est incroyable.Jules Lemaître (1853-1914)
L'inintelligence est ici complète et le facile triomphe contre des chimères ainsi forgées de toutes pièces, bien peu glorieux.Albert Farges (1848-1926)
Vous accusiez la femme d'inintelligence, de défaut de justice, de vertu, de chasteté...Jenny d'Héricourt (1809-1875)
Grâce à elle, à sa lésinerie, à son inintelligence, à son peu d'activité, on est privé des choses de première nécessité, et la famine règne presque dans le pays.Gaston Maugras (1850-1927)
Leur physionomie était honnête, mais tendue comme par une résolution sourde et décidée à ne rien modifier, par inintelligence de ses programmes.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Et en effet cette conclusion, d'une rare inintelligence, a trouvé le moyen de transformer l'œuvre de notre auteur en un vrai roman romanesque, bien sérieux, bien fade et bien ennuyeux.Paul Scarron (1610-1660)
L'oubli n'est peut-être que de l'inintelligence ou de l'inattention.George Sand (1804-1876)
Ils accusent la chance, oubliant d'accuser leur inintelligence, leur paresse et leurs vices.Jules Verne (1828-1905)
Tant de philosophie reposait, il faut le dire, sur un grand fonds d'illusions et sur une complète inintelligence des faits.Jules Sandeau (1811-1883)
Mais les exemples d'un tel cynisme sont rares, et ne s'allient jamais qu'à une profonde inintelligence ou à de bas calculs.Jules Legras (1866-1939)
Cette imprévoyance accusait la plus flagrante impéritie et une inintelligence tout à fait inquiétante.Félix Nadar (1820-1910)
Je crains l'inintelligence du riche et le désespoir du pauvre.George Sand (1804-1876)
Il est de son temps encore par l'inintelligence du grand art.Émile Faguet (1847-1916)
C'est vraiment une déclaration de droits en faveur de l'inintelligence, un peu trop énorme.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
L'existence problématique ou, pour le moins, exceptionnelle du matriarcat ne saurait donc faire présumer l'inintelligence et l'incapacité générales des premiers hommes.Charles Turgeon (1855-1934)
On ne tarit pas sur l'incapacité du gouvernement en général, l'on ne tarit pas sur l'inintelligence de chaque membre de ce gouvernement.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
On peut bien croire que l'inintelligence du siècle a fait mortellement souffrir cette âme enthousiaste des grandes choses.George Sand (1804-1876)
Afficher toutRéduire
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots des politiques Top 10 des mots des politiques

Travailleur, dégagisme, abracadabrantesque... Choisis délibérément, employés à l'improviste ou totalement inventés, certains mots marquent durablement le discours des femmes et des hommes politiques français. Qu'ils soient surprenants, brutaux, décalés, peu connus ou utilisés mal à propos, ils ont tous pour point commun d'être largement repris dans les médias et commentés à l'infini. De la chienlit du général de Gaulle au perlimpinpin d'Emmanuel Macron, voici dix mots qui prouvent que le lexique des politiques n'en finit pas de nous étonner.

Édouard Trouillez 10/06/2020